Libération


Facebook
Rss
Twitter








Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Divers Economie




Le trafic aérien de passagers en février dans les aéroports de Tanger-Tétouan-Al Hoceima

Les aéroports de la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima ont enregistré, en février dernier, une hausse importante du trafic de passagers. 68.604 personnes ont transité via les aéroports de la région vers les différentes destinations nationales et internationales, contre 54.871 passagers durant la même période de l'année 2016, indique un communiqué de l'Office national des aéroports (ONDA) sur le trafic aérien des passagers.
La meilleure performance avec un taux de croissance à deux chiffres a été enregistrée par l'aéroport international Ibn Batouta de Tanger, avec un volume de trafic commercial de 64.496 passagers, en février 2017, contre 53.603 au cours de la même période une année auparavant, affichant une hausse de 20,32%. L'aéroport Ibn Batouta maintient ainsi sa 6ème place au niveau national après les aéroports Mohammed V de Casablanca, Marrakech-Menara, Agadir Al Massira, Fès-Saïs et Rabat-Salé, enregistrant 4,67% du total du mouvement du trafic aérien commercial au Maroc.
3.143 personnes ont transité via l'aéroport Chérif Al Idrissi d'Al Hoceima au cours de février dernier, contre 555 passagers en février 2016, en évolution de 466,31%, alors que l'aéroport Sania R'mel de Tétouan a accueilli un total de 965 passagers au cours de février 2017, contre 713 visiteurs durant la même période de l'année précédente (+35,34%).

"Taqa Morocco" réalise un résultat net en progression de 10,1%

La société de production de l'électricité "Taqa Morocco" a réalisé un résultat net de 1,298 milliard de DH au titre de l’exercice 2016.
Cette bonne performance en progression de 10,1% a permis à la société de dépasser les prévisions du business plan fixées à 1,180 milliard de DH, a indiqué le directeur général adjoint de "Taca Morocco", Omar Alaoui Mhamdi lors d’un point de presse tenu vendredi à Casablanca.
Selon Mhamdi, également membre du Conseil d’administration, le résultat net du groupe est en progression de 11,4% par rapport aux prévisions du business plan et de 1,3% par rapport à l’exercice 2015.
Cette progression, a-t-il relevé, s’explique principalement par la bonne performance opérationnelle de l’ensemble des unités tenant compte de la réalisation du plan de maintenance et la poursuite de la politique rigoureuse de maîtrise des coûts qui a contribué à la progression du taux de marge opérationnel consolidé qui s’établit à 32%, contre respectivement 28% au niveau des prévisions du business plan et 30% en 2015.
La situation actuelle est à même d’encourager l’entreprise à lancer, au cours de cette année, de nouveaux projets de développement au Maroc et en Afrique subsaharienne, a-t-il précisé. Filiale du Groupe Taqa, "Taqa Morocco" est un acteur majeur du secteur de l’énergie du Maroc.

Mardi 28 Mars 2017

Lu 570 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.