Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Des futurs officiers féminins des FAR au service de la Patrie

A l'Académie Royale militaire de Meknès


Libé
Vendredi 4 Mars 2022

Trois promotions d'élèves officiers féminins poursuivent actuellement leurs études à l'Académie Royale militaire (ARM) de Meknès. Depuis 2019, date d'entrée de la première promotion, beaucoup d'eau a coulé sous les ponts et la femme fait désormais partie intégrante de cette institution.

En effet, les élèves officiers féminins de la première promotion ne cachent pas leur fierté de faire partie, à partir de l'année prochaine, du premier contingent de lauréates de l'ARM, à l'issue de quatre ans de formation solide et de qualité, aussi bien théorique que pratique, dispensée par des encadrants de haut niveau.

Durant ces années, ces futurs officiers ont fait preuve, aux côtés de leurs homologues masculins, de détermination, de discipline et de rigueur à toute épreuve, et travaillent sans relâche pour donner l'exemple aux filles désirant intégrer l'Académie Royale militaire pour servir la patrie.

Sport, enseignement supérieur et formation militaire, constituent les trois éléments d'importance majeure qui forment l'ossature de la formation de ces futurs officiers des Forces Armées Royales (FAR). Intégrer cette institution et faire partie de la première promotion de lauréates, l'élève officier, Ikram Ibn Elmokhtar, en est fière et honorée.

"Je suis fière de faire partie de ces filles recrutées en 2019 sur la base du mérite. Je suis passée par la même chaine de sélection des candidats masculins en subissant toutes les épreuves physiques, psychologiques et intellectuelles", a-t-elle confié à la MAP, saluant cette démarche novatrice et dynamique ayant favorisé l'intégration des élèves officiers féminins au sein de ses promotions.

Rencontrée au laboratoire "Électromagnétisme et optique", Ikram se penche actuellement sur la préparation de son projet de fin d'étude pour la réalisation d'un drone quadrirotor équipé d'un GPS et d'une caméra de reconnaissance à base d'intelligence artificielle. Elle s'est dite animée par un fort désir d'aller de l'avant "pour remplir avec responsabilité et professionnalisme toutes les missions qui lui seront confiées durant sa carrière au sein des Forces armées Royales".

Un sentiment que partage l'élève officier, Soukaina Halal, qui s'est dite aussi honorée et chanceuse de faire partie de la première promotion des élèves officiers féminins à l'ARM. "Au bout de quatre ans d'études, je décrocherai un diplôme spécialisé qui va me permettre d'accomplir toutes les missions qui me seront assignées sur le front du combat ou ailleurs".

Une détermination et une persévérance qui servent d'exemple pour les élèves des promotions suivantes, pour qui Ikram et Soukaina ont ouvert la voie pour réaliser leur rêve d'intégrer l'ARM et, partant prouver, au fil des années, qu'elles n'ont rien à envier à leurs homologues masculins en termes de rigueur et de discipline, de compétences scientifiques et intellectuelles mais aussi de capacité d'endurance.

L'élève officier de 2ème année Ikram Soufi qui prenait part, aux côtés de ses camarades en treillis et munis de sacs et de casques, à un exercice de préparation au stage parachutiste, a exprimé sa reconnaissance à l'ARM où elle prépare une licence en langue et littérature anglaises tout en développant sa condition physique à travers la pratique de plusieurs sports, notamment la natation, l'athlétisme, l'équitation.

En plus, Ikram, à l'instar de ses collègues poursuivant leur formation à l'ARM, est dotée d’outils nécessaires et de compétences clés en matière de formation militaire, consolidés par des exercices tactiques et des sorties périodiques sur le terrain. Chaque jour, ces futurs officiers des Forces Armées Royales rejoignent, après la cérémonie des couleurs, les salles de classe et les terrains de sport et d'entraînement, animées par la ferme volonté d'être à la hauteur de la confiance placée en elles.

A l'issue de leur formation, ces filles, déterminées et entreprenantes, seront affectées après l’achèvement de leur formation dans les différentes Unités des FAR, pour occuper des fonctions opérationnelles au même titre que leurs homologues masculins. Par Said Youssi (MAP)


Lu 1224 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Dossiers du weekend | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020











Flux RSS
p