Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Depay sauve le Barça, Joao Felix propulse l'Atlético vers le top 4


Libé
Lundi 7 Mars 2022

Depay sauve le Barça, Joao Felix propulse l'Atlético vers le top 4
L'Atlético Madrid se relance! Les Madrilènes ont surclassé le Betis Séville (3-1) dimanche au Benito-Villamarin et se hissent ainsi à la 4e place, deux points devant leur adversaire du soir et à égalité avec le FC Barcelone, vainqueur 2-1 à Elche. Les Colchoneros ont marqué un but express dès la 2eminute grâce à Joao Felix et se sont fait rejoindre juste avant la pause (45e+6) sur une superbe reprise du gauche de Cristian Tello. Mais ils ont réussi à arracher la victoire grâce à un nouveau but du joyau portugais, servi à la 61e par un Marcos Llorente en feu, puis un ultime but signé Thomas Lemar à la conclusion d'un superbe travail d'Antoine Griezmann sur l'aile droite (80e). Un succès primordial sur la pelouse d'un adversaire direct dans la course aux places qualificatives pour la Ligue des champions, dix jours avant le 8e de finale retour de C1 à Old Trafford contre Manchester United (1-1 à l'aller). La première période, électrique et rythmée parles blessures, a donné le ton du match. Dans un Benito-Villamarin presque plein, le Betis a perdu Andrés Guardado dès la 11e minute (remplacé par le buteur CristianTello), et Simeone a dû composer avec les blessures de Sime Vrsaljko (remplacé par Yannick Carrasco à la 21e) et d'Angel Correa (remplacé par Antoine Griezmann à la 26e). Mais le banc rojiblanco a fait la différence. Paradoxalement, c'est en première période que les Madrilènes ont eu leur premier ballon de la victoire: à la 35e, un but tout cuit, à trois contre le gardien, a été gâché par une passe imprécise de Yannick Carrasco interceptée par William Carvalho. Et à la 55e, Felipe a touché la base du poteau après une tête sur corner. Pour le Betis de Nabil Fekir, ce revers à domicile fait tache, entre une qualification pour la finale de Coupe du Roi validée jeudi et un 8e de finale aller de Ligue Europa contre l'Eintracht Francfort prévu mercredi. Un peu plus tôt dans l'après-midi, le FC Barcelone a dominé Elche (2-1)surle fil pour se hisser miraculeusement sur le podium du championnat. Les Catalans ont encaissé un but de Fidel juste avant la pause (44e) sur une frappe croisée du gauche consécutive à une passe en retrait ratée de Pedri, mais ont égalisé par un but opportuniste de Ferran Torres(61e), et ont pris les devants à la 84e sur un penalty transformé par l'avant-centre néerlandais après une main d'Antonio Barragan dans la surface. Un penalty frappé en force dans la lucarne droite qui prolonge miraculeusement la belle dynamique des Blaugranas (quatre victoires en quatre matches), à quatre jours de leur 8e de finale aller de Ligue Europa au Camp Nou contre Galatasaray, jeudi. Malgré les trois points, Xavi peut se gratter la tête. Car même Pedri, le prodige loué par le technicien catalan, a connu un jour sans dimanche, au sud d'Alicante. Heureusement, Ter Stegen a encore une fois sauvé les siens d'une débandade majeure. D'une parade éclair, le portier allemand a repoussé la reprise de Pere Milla qui se dirigeait tout droit vers la lucarne au-dessus de sa barre transversale à la 64e, maintenant ainsi son équipe à flots. Et à la 90e+5, dans une fin de match électrique où deux possibles penalties pour Elche ont été refusés, Ter Stegen s'est allongé de tout son corps pour détourner une tête de Guido Carrillo et préserver la victoire. Elche peut avoir des regrets. Cette défaite à domicile ne lui assure pas encore le maintien (14e avec 29 pts, à cinq points du premier relégable). Pour les Catalans, qui poursuivent leur opération remontée au classement, ce succès heureux fait office de cache-misère. Ils devront faire mieux, jeudi contre Galatasaray, pour continuer l'aventure européenne.


Lu 1039 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dossiers du weekend | Actualité | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020





Flux RSS