Décès de Sinead O'Connor

Icône irlandaise et militante impénitente


Libé
Vendredi 28 Juillet 2023

Décès de Sinead O'Connor
L'artiste irlandaise Sinead O'Connor, décédée à 56 ans, était connue pour ses chansons passionnées, comme son tube "Nothing Compares 2 U", mais aussi pour son combat contre les abus sexuels dans l'église et son goût du scandale.

Avec une simple vidéo tournée en hiver dans un parc désert de la banlieue parisienne, elle dévoilait en 1990 une chanson à l'émotion brute, incarnant avec une justesse déchirante l'amour et la perte.
Je suppose que je dois dire que la musique m'a sauvée. C'était soit la prison, soit la musique. J'ai été chanceuse
Fixant la caméra, ses traits envoûtants accentués par un crâne rasé caractéristique, la jeune chanteuse semblait mettre son âme à nu, ce qui restera une constante tout au long de sa vie marquée de controverses, sur scène comme en privé.

Atteignant son apogée dans les années 90, Sinead O'Connor a sorti dix albums solo, depuis "The Lion and the Cobra" (1987) jusqu'à "I'm Not Bossy, I'm the Boss" en 2014, touchant à tous les styles, de la musique traditionnelle irlandaise au blues en passant par le reggae.

Née le 8 décembre 1966 à Dublin, elle connaît une enfance difficile au cours de laquelle elle a dit avoir été victime d'abus "sexuels, physiques, psychologiques, spirituels, émotionnels et verbaux".

Kleptomane, elle est arrêtée plusieurs fois avant d'être envoyée dans un établissement correctionnel géré par l'église, où une nonne l'encourage dans sa passion de la musique en lui achetant une guitare.

O'Connor fait ses débuts dans les rues et les pubs de Dublin, où la nécessité d'être entendue par-dessus le vacarme ambiant l'aide à développer sa voix puissante.

A 20 ans, elle déménage à Londres et enregistre son premier album alors qu'elle est enceinte de son premier enfant. A son grand dam, sa maison de disques lui demande alors de féminiser son allure.

"Ils m'ont invitée à déjeuner et m'ont dit qu'ils aimeraient me voir porter des jupes courtes et des bottes et que je me laisse pousser les cheveux", avait-elle raconté au quotidien The Daily Telegraph en 2014.

Peu après, la chanteuse demande à un jeune coiffeur grec de lui raser la tête. "Il ne voulait pas le faire, il était presque en train de pleurer. Moi j'étais enchantée".

Son premier album "The Lion and the Cobra" fait sensation dès sa sortie. Il est suivi trois ans plus tard par "I Do Not Want What I Haven't Got", qui contient la chanson qui la fait accéder à la célébrité mondiale: "Nothing Compares 2 U", écrite par l'artiste américain Prince.

"Je suppose que je dois dire que la musique m'a sauvée", avait-elle reconnu en 2013. "C'était soit la prison, soit la musique. J'ai été chanceuse".
Sa tête rasée, ses yeux pénétrants et sa voix mélodieuse ont fait d'elle une star dans le monde entier, se produisant toujours à guichets fermés.
Elle était également connue pour ses prises de position en faveur des droits des femmes et ses critiques des agressions sexuelles au sein de l'Eglise catholique d'Irlande.

En 1992, elle dénonce les abus sexuels contre les enfants dans l'église en déchirant une photo du pape Jean Paul II lors de l'émission de télévision américaine Saturday Night Live.

A l'époque, les milliers de cas d'enfants et d'adolescents victimes de sévices sexuels commis par des prêtres en Irlande entre les années 60 et 90 n'avaient pas encore été révélés au grand jour.
 
 Elle fait de nouveau scandale en 1999 quand une église irlandaise dissidente l'ordonne "prêtresse".

A partir du milieu des années 90, son succès décline et ses albums ne sont plus aussi bien reçus. Alors qu'elle se bat pour la garde de sa fille Roisin, ses déboires personnels font plus de bruit que sa musique.
En 2003, elle décide d'arrêter sa carrière musicale, mais sort deux ans après un album reggae: "Throw Down Your Arms".

Mariée à quatre reprises, Sinead O'Connor a eu quatre enfants, dont le dernier fin 2006.
Son dernier album sorti en 2014, "I'm Not Bossy, I'm the Boss", a été salué par la critique. Mais Sinead O'Connor annule mi-2015 tous ses concerts au motif "d'épuisement".

Ces dernières années, elle déversait ses états d'âme sur les réseaux sociaux, menaçant ses anciens associés de poursuites judiciaires, s'épanchant sur ses problèmes de santé physiques et mentaux et sur ses relations compliquées avec sa famille et ses enfants.
Elle avait annoncé fin novembre 2015 sur Facebook avoir tenté de se suicider.

En 2022, son fils Shane, 17 ans, met fin à ses jours. La mort de son fils la bouleverse et elle est hospitalisée après avoir indiqué sur les réseaux sociaux qu'elle songeait elle aussi au suicide.


Lu 2236 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.







L M M J V S D
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30          


Inscription à la newsletter



services