Libération


Facebook
Rss
Twitter







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

De l’ absurde jusqu ’ au bout

Le WAC sommé par la CAF de dénicher de nouveau un stade pour affronter Kaizer Chief





La Confédération africaine de football a adressé une lettre à la Fédération Royalemarocaine de football l’informant que le Wydad doit trouver un stade dans un pays neutre pour disputer son match contre le club sud-africain de KaizerChiefs pourle compte de la première journée de la phase de poules de la Ligue des champions.

Une décision qui a suscité la colère des dirigeants des Rouges qui ontsaisi la FRMF en vue de trouver une solution à cette situation. Du fait que si une issue favorable n’est pas trouvée, le WAC sera déclaré perdant par forfait. Il faut dire que la FRMF avait déjà trouvé une solution à ce problème, après avoir délocalisé ce match au Caire pour le 18 février. Sauf que le club sud-africain avait prétexté qu’il ne pouvait pas se déplacer enEgypte à cette date, ce qui a poussé la CAF à ajourner cette opposition au 28 de ce mois. La suite : c’était au tour des autorités égyptiennes de s’en excuser, affirmant qu’elles ne peuvent pas accueillir le WAC et Kaizer Chiefs le 28 courant. Depuis vendredi, et à l’issue de la réunion d’urgence de la SAFA (la Fédération sud-africaine de football), la CAF a publié un communiqué dans lequel elle somme le Wydad à dénicher illico presto un terrain pour jouer ce match inaugural du groupe C face au Kaizer Chiefs. 

Le moins que l’on puisse dire, c’est du grand n’importe quoi. Le WAC, grâce à la FRMF, a pu trouver dans un premier temps un stade, celui de Salam au Caire, mais se sont les Sud-Africains qui n’ont pu s’y rendre. Chargerle Wydad serait inadmissible, d’autant plus que la Confédération africaine, consciente de la situation sanitaire du côté de l’Afrique du Sud, marquée par le risque de propagation du nouveau virus mutant, avait adressé une lettre à la SAFA, l’appelant à trouver une solution à ce problème rencontré par ses clubs engagés en compétitions interclubs, Kaizer Chiefs et Mamelodi Sundowns en Ligue des champions et Orlando Pirates en Coupe de la Confédération.

Il convient de rappeler que la Fédération Royale marocaine de football avait saisi la Commission d’organisation des compétitions interclubs de la CAF pour l’informer «de la décision des autorités marocaines de ne pas autoriser le match WAC/Kaizer Chiefs pour des raisons sanitaires, suite à l’évolution récente de la pandémie deCovid-19». A noter que le WAC s’est déplacé samedi à Luanda en vue d’affronter ce mardi l’équipe angolaise de Petrto Atletico pour le compte de la seconde journée de la phase des groupes.

Mohamed Bouarab

Infantino au Maroc

Le président de la Fédération internationale de football (FIFA), Gianni Infantino effectuera une visite de travail officielle au Royaume du Maroc les 24 et 25 février 2021. Cette visite s’inscrit dans le cadre de la consolidation des fortes relations existantes entre la FIFA et les responsables de la FRMF. Elle a pour objectif également de développer la coopération entre les deux instances en matière de promotion du football national et continental.

Libé
Dimanche 21 Février 2021

Lu 506 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.