Le “ général de fer ” Zaloujny : Une nouvelle icône ukrainienne

 


Coup d’ envoi, ce soir, de la 51ème édition du Festival national des arts populaires

Une manifestation qui s’inscrit pleinement dans le cadre de la diplomatie culturelle parallèle du Royaume


Rachid Meftah
Vendredi 1 Juillet 2022

Coup d’ envoi, ce soir, de la 51ème édition du Festival national des arts populaires
Du 1er au 5 juillet, Marrakech aura le privilège de vivre au rythme d’exceptionnels chants et musiques populaires marocains, africains et espagnols.

En effet, après deux longues années de mise en veille des activités et des manifestations culturelles, occasionnée par les répercussions néfastes de la pandémie de Covid-19, la 51ème édition du Festival national des arts populaires (FNAP) se tiendra tout au long de ces quelques jours dans la cité ocre, représentant les différentes régions du pays.

Placée sous le Haut patronage de Sa Majesté le Roi  Mohammed VI, cette grande manifestation culturelle et artistique est organisée dans le cadre d’un partenariat entre le ministère de la Jeunesse, de la Culture et de la Communication et l’Association le Grand Atlas.
Par ailleurs, cette nouvelle édition du FNAP pourrait s’inscrire dans le contexte des avancées diplomatiques, économiques et sociales que connaît le Maroc et se présenter comme l’expression artistique de la grande dynamique enclenchée quant à la doctrine diplomatique marocaine intégrant les prolongements africains de notre pays et son ouverture sur une coopération large et diversifiée avec l’Europe au service des populations des différents pays de la région.

A cet égard, il convient de signaler que l’Espagne est l’invité d’honneur du festival avec la participation de nombre de ses troupes folkloriques, signe d’une convergence plurielle avérée avec l’évolution positive de sa politique diplomatique vis-à-vis de son voisin marocain et du renforcement accéléré de la coopération tous azimuts entre les deux parties.

Là-dessus, plusieurs troupes africaines composées d’artistes issus du Sénégal, de la Côte d’Ivoire et de la République démocratique du Congo (RDC) prennent également part à cette manifestation, ont indiqué les organisateurs du FNAP lors d’une conférence de presse dédiée à la présentation des grandes lignes de cette édition. Par la même occasion, ces derniers ont mis en avant le rôle pertinent du FNAP dans le renforcement du rayonnement culturel et artistique de la cité ocre et de l’élan de dynamisation et de promotion de l’activité touristique dans cette ville millénaire.

En outre, un accent particulier a été mis par les intervenants sur le rôle louable joué par cette grande manifestation artistique régionale et continentale dans l’entreprise de sauvegarde et de préservation des arts populaires, lesquels constituent un riche patrimoine culturel à valoriser et constamment protéger pour les générations actuelles et futures, soulignant, à cet effet, la nécessité pertinente de veiller à l’organisation parallèlement de conférences traitant des questions des arts populaires, avec un focus sur la création d’un Centre dédié à la formation des artistes et sur l’inscription du FNAP sur la liste du patrimoine islamique.

Pour sa part, le président de l’Association le Grand Atlas, Mohamed Knidiri, a fait savoir que la 51ème édition du FNAP est une édition « exceptionnelle » dans la mesure où elle accueille près de 600 artistes, dont 200 issus de la cité ocre, relevant, par ailleurs, que ce rendez-vous éclectique marquera à coup sûr l’esprit des festivaliers par une mise en scène des spectacles confiée à l’artiste Hassan Hammouch.

M. Knidiri a indiqué, d’autre part, que dans le cadre de la sauvegarde et de la pérennisation des arts populaires du Royaume, l’emblématique Palais Badii, où sont aménagées 3000 places pour le public abritera les spectacles officiels pendant que des spectacles artistiques parallèles seront organisés à la place Jamâa El Fna, à la place Harti et au Théâtre Royal de Marrakech.

Quant au chef du service des affaires culturelles au sein de la direction régionale de la culture à Marrakech-Safi, Samir Ouanassi, il a souligné que cette nouvelle édition représente une occasion idoine pour mettre au devant de la scène les troupes folkloriques qui contribuent à la préservation des arts populaires du Royaume, ajoutant que cette manifestation est rehaussée par la participation active de diverses troupes issues d’Europe et d’Afrique, illustrant l’ouverture internationale du FNAP dans le cadre de la diplomatie culturelle tendant à faire rayonner le Maroc à l’international.

Il est à rappeler que le coup d’envoi de cette prodigieuse manifestation culturelle et artistique sera donné ce 1er juillet par une parade des troupes participantes à partir de la place El Harti et à destination du palais Badii.

De même qu’il faudrait noter qu’étant estimé comme le plus ancien festival du Royaume, le FNAP n’est pas seulement la manifestation culturelle la plus importante, quantitativement et qualitativement de l’histoire du Maroc contemporain mais elle est également déclarée par l’Unesco comme chef-d’œuvre du patrimoine culturel immatériel de l’Humanité (depuis le 4 juillet 2005).

Rachid Meftah


Lu 1444 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dans la même rubrique :
< >

Lundi 15 Août 2022 - 10:22 Moga Festival de retour à Essaouira