Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Conférence internationale sur les systèmes intelligents pour le développement durable




La ville de Tanger accueille, du 12 au 14 juillet, une conférence internationale sur les systèmes intelligents avancés pour le développement durable appliqué à l'agriculture, l'énergie, la santé et l'environnement (AI2SD2018).
Organisée par la Faculté des sciences et techniques de Tanger et l'Université Abdelmalek Essaâdi, cette conférence revêt une importance capitale dans le sens où elle sera marquée par la présentation de plusieurs exposés scientifiques de haut niveau par des chercheurs d'ici et d'ailleurs, en plus de la présentation devant des commissions spécialisées de 200 recherches académiques réalisées par des chercheurs et des étudiants issus des quatre coins du monde.
Elle a pour objectif de développer les systèmes et les indicateurs suivis en matière d'agriculture durable et de production des énergies alternatives, ainsi que de s'arrêter sur les expériences et les bonnes pratiques dans les domaines de la santé et de l'environnement, selon les organisateurs. Les travaux de cette conférence aborderont plusieurs thématiques comme "La contribution de l'innovation technologique au développement durable", "L'importance de l'énergie renouvelable dans la protection de l'environnement", "Les applications de technologie verte dans les domaines de la santé et la construction", "L'analyse big data", "La technologie géo-mécanique" et "L'analyse des risques et des systèmes de prévention".
Cette manifestation scientifique sera aussi marquée par l'organisation d'une table ronde sur "Le rôle des nouvelles technologies pour le développement durable appliqué à l'agriculture, l'énergie, la santé et l'environnement", avec la participation de chercheurs et d'experts de différentes universités marocaines. 
Elle constitue une occasion pour rassembler les expériences des chercheurs, des développeurs et du secteur privé et nouer des partenariats entre les universités marocaines et étrangères pour mener des projets de recherches scientifiques d'intérêt commun. 

Libé
Mercredi 11 Juillet 2018

Lu 557 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés