Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Commémoration du 101ème anniversaire de la disparition du martyr Moha Ou Hammou


Libé
Lundi 28 Mars 2022

Symbole de la résistance nationale

Commémoration du 101ème anniversaire de la disparition du martyr Moha Ou Hammou
Le peuple marocain en général et la famille de la résistance et de l'armée de libération ainsi que les habitants de la province de Khénifra en particulier, ont commémoré, lundi, le 101ème anniversaire de la disparition du martyr Moha Ou Hammou Zayani, un des symboles de la résistance nationale et héros incontestable de la bataille historique d'El Heri et des tribus des Zayanes dans le Moyen Atlas.
Le Haut-commissariat aux anciens résistants et anciens membres de l’armée de libération commémore cette date historique cette année dans la commune d’Aguelmam Azegza (province de Khénifra) à travers une série d’activités qui mettent en relief le sens élevé de militantisme, de bravoure et de sacrifice de feu Moha Ou Hammou Zayani face à l’armée de l’envahisseur étranger ainsi que le rôle de la résistance dans le Moyen-Atlas pour la libération du Maroc du joug du colonialisme.
Moha Ou Hammou Zayani est un héros incontestable de la bataille d’El Hri, qui restera gravée à jamais dans la mémoire collective de tous les Marocains et particulièrement des tribus Zayanes et celles des localités avoisinantes dans le Moyen Atlas.
L’homme a inscrit son nom en lettre d’or dans l’Histoire du Royaume, en se dressant contre les forces coloniales qui tentaient de conquérir à tout prix la région du Moyen Atlas et plus particulièrement la ville de Khénifra après avoir assis leur domination sur les plaines et les grandes villes du Royaume en 1914.
Cette région, qui a opposé une résistance farouche à l’armée du colonisateur, a fait l’objet de plusieurs campagnes militaires qui ont toutes échoué à mettre fin à la résistance conduite par Moha Ou Hammou Zayani, figure emblématique de la lutte armée contre les forces coloniales.
La commémoration du 101ème anniversaire de sa disparition constitue ainsi une occasion pour se remémorer les exploits et les sacrifices consentis par les vaillants combattants marocains au service de la liberté, l’indépendance et de l’unité territoriale.
C’est aussi un acte de reconnaissance et de considération envers les combattants marocains tombés au champ d’honneur en défense de la partie, de ses valeurs religieuses, de ses constantes nationales et de ses fondements historiques et civilisationnels.
C’est en mars 1921 que Moha Ou Hammou Zayani s’est éteint après avoir consacré une grande partie de sa vie à la lutte contre les visées expansionnistes du colonisateur sur le territoire national en incitant les habitants du Moyen-Atlas à s'élever et à faire front commun face à l’occupant étranger.
En 1908, il s’est dirigé vers Chaouia pour soutenir ses tribus dans leur lutte contre les forces coloniales françaises, puis a fait cap sur les plaines du Saïss où il a livré des batailles mémorables notamment celles de Tafoudeit en avril 1912 dans la région de Zemmour, d’Agourai en mai de la même année dans le sud de Meknès, ainsi que les batailles de Zhiliga à Zaaer, d’Irane à Sidi Abdessalam (Beni M’tir) en 1912 et d'Ouarghouss en 1913 dans les environs de Oued Zem.
L'Histoire retient avec beaucoup de fierté que le martyr Moha Ou Hammou Zayani est parvenu à rassembler un bon nombre de combattants issus des tribus Zayane et des régions environnantes pour renforcer les rangs de la résistance nationale. Animés par les valeurs de patriotisme, de dignité, de sacrifice et du sens du devoir, ils ont opposé une résistance sans pareille au colonisateur français qui cherchait vainement à asseoir son pouvoir et sa domination sur Khénifra en 1914.
Toutefois, la plus grande épopée de Moha Ou Hammou Zayani reste la bataille d’El Hri durant laquelle il a détruit complètement l’armée du colonel Laverdure et saisi une grande partie de son arsenal militaire dont plusieurs canons, mitrailleuses et fusils.
L'administration de la résidence générale du Protectorat français a tenté par tous les moyens de le rallier mais sans succès. Sa réponse aux multiples émissaires qui s’efforçaient de le convaincre était ferme: "je ne regarderai les forces de la colonisation qu’à travers le viseur de mon fusil, le doigt sur la gâchette".
Militant de première heure, Moha Ou Hammou Zayani a joué un rôle décisif dans la résistance marocaine face au colonisateur dans le Moyen-Atlas. Il a livré de grandes batailles sur les plaines et les montagnes de Khénifra ainsi qu’aux abords du fleuve Oum Er-Rbia avant de tomber au champ d’honneur lors de la bataille de Tawjgalt, le 27 mars 1921.
Il fut inhumé à Tamelaket, près de Tawjgalt, pour que sa tombe puisse constituer à jamais un témoignage de ses actes de bravoure et de la lutte des vaillants résistants du Moyen-Atlas.
En commémorant le 101ème anniversaire de la disparition du martyr Moha Ou Hammou Zayani, la famille de la résistance et de l’armée de libération souligne la nécessité de rendre hommage aux symboles de la lutte contre l’occupation et du combat pour l’indépendance et à inculquer aux générations montantes les valeurs qui ont guidé leurs vies au service de la partie et du peuple marocain afin qu’ils participent aussi de leur côté à l’oeuvre de développement d’un Maroc nouveau, moderne et démocratique.

 


Lu 1496 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Dossiers du weekend | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020











Flux RSS
p