Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Casablanca à l’heure de la 4ème édition de l’African Digital Summit

Le marketing digital est un défi important pour les entreprises et les annonceurs




Cette année encore, Casablanca est le carrefour du digital. En effet, plus de 1.300 professionnels du digital et une quarantaine de speakers originaires d’une vingtaine de pays d’Afrique et d’ailleurs sont au rendez-vous les 22 et 23 février pour la 4ème édition de l’African Digital Summit (ADS).
L’objectif de cette édition est de faire découvrir aux annonceurs les tendances du digital et anticiper sur les évolutions futures impactant leur stratégie marketing et leur fonctionnement en général au Maroc et en Afrique.
Il est à rappeler que la 3ème édition de l’'African Digital Summit, qui s’est tenue du 1er au 2 décembre 2016 à Casablanca, a rassemblé annonceurs, marketeurs, et professionnels du digital et des médias, toujours dans la même logique de faire découvrir les avantages du digital et ses défis actuel et futur aussi bien au Maroc qu’en Afrique. Tel est l'objectif que s'est fixé le Groupement des annonceurs du Maroc (GAM), en organisant depuis 2014 l'ADS.
Le marketing digital, défi incontournable pour les annonceurs
Le marketing digital n’est plus qu’une cerise sur le gâteau mais un défi important pour les entreprises et surtout pour les annonceurs. En effet, Internet permet aux annonceurs de cibler leur publicité et de la personnaliser selon le consommateur potentiel. Il faut savoir que lors de notre navigation sur internet, tout notre historique est enregistré à l’aide de cookies : Quel produit regarde-t-on? Combien de temps? Tout est stocké sur notre ordinateur. Ce sont ces renseignements collectés par les sites qui permettent aux annonceurs de cibler les internautes et de déterminer la publicité susceptible de les intéresser. Et donc l’Internet permet aux annonceurs de connaître les préférences de chaque consommateur potentiel pour mettre à sa disposition la publicité adéquate.
Ce qui pousse les annonceurs à se diriger plus vers le digital c’est la place prépondérante des TIC et de l’Internet dans la société d’aujourd’hui. L'Agence nationale de réglementation des télécommunications (ANRT) a publié en mai 2017 l’enquête annuelle de collecte des indicateurs TIC auprès des ménages et des individus en 2016. Une enquête qui a révélé que le taux d’équipement des individus (12 à 65 ans) en téléphone mobile est de 95%. L’équipement des individus en smartphone a enregistré une évolution notable et est passé à 67% au lieu de 54,7% en 2015. Aussi, le taux de pénétration de l’Internet dans les ménages poursuit-il sa tendance haussière avec 68,5% des ménages qui sont équipés d’un accès Internet en 2016 contre 66,5% en 2015. La proportion des internautes s’élève à 58,3% en 2016, ce qui correspond à un nombre estimé à 18,5 millions d’internautes.
 Cela dit, annonceurs et marketeurs sont de plus en plus conscients de l’enjeu du digital. En effet, le nombre des inscriptions à l’African Digital Summit en 2016 a connu une hausse de 20% par rapport aux inscriptions en 2015. Et avec les nouveautés que promet cette 4ème édition, et comme rapporté par plus d’un média, les participants devraient avoir plus de raisons d’apprécier.

Oumaima Hajri
Samedi 27 Janvier 2018

Lu 1138 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito












Mots Croisés