Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Carmine de Vito : Le Maroc doit son leadership régional à sa politique étrangère influente et constructive


Libé
Vendredi 11 Mars 2022

Le Maroc a construit un “leadership régional remarquable grâce à sa politique étrangère influente et constructive”, a souligné le géopoliticien italien, Carmine de Vito.

Sous l'impulsion de SM le Roi Mohammed VI, le Royaume “s’est forgé une forte réputation, basée sur le respect et la confiance, aux niveaux atlantique, euro-méditerranéen, africain et arabe”, a affirmé à la MAP l'éditorialiste dans différents think thanks italiens, notant que le Maroc a renforcé ses “relations avec plusieurs acteurs internationaux grâce à des coopérations pragmatiques et fiables, ce qui lui a valu une position particulière dans la région”.

L’expert a évoqué dans ce sens le renforcement des relations maroco-israéliennes dans le cadre des Accords d’Abraham, pour une paix durable au Proche Orient, en tant qu’objectif stratégique au service des générations actuelles et futures.

S’agissant de la proposition du Royaume pour résoudre le conflit autour du Sahara marocain, l'analyste au centre italien des études internationales a relevé que “le plan d'autonomie est considéré par la plupart des observateurs internationaux comme une base sérieuse et crédible”, notant que cette solution, “qui garantira le développement de la région, a été saluée au plus haut niveau”.

La proposition marocaine repose sur trois piliers primordiaux, à savoir “l'autonomie, le développement et la stabilité de la région, ce qui constitue un cadre pragmatique et réaliste pour la résolution du conflit”, a-t-il estimé, se félicitant ainsi de la “clairvoyance et la sagesse” du Royaume.

Sur un autre registre, l’expert en géopolitique a dénoncé la décision de l’Algérie de fermer le gazoduc Maghreb/Europe, qui a “amplifié la crise énergétique en Europe”, notant que “l’Espagne, premier bénéficiaire du gaz algérien, a été fortement impactée”.

Le conflit en Ukraine a aggravé la situation, d’où la nécessité d’éviter toute “réaction irresponsable et d’opter pour des solutions diplomatiques aux différents conflits régionaux”, a-t-il préconisé.

Dans ce sens, M. De Vito a salué la décision marocaine de ne pas participer au vote à l'Assemblée générale de l’ONU au sujet de la crise russo-ukrainienne, soulignant que cette position "s’inscrit dans le cadre d'une voie diplomatique pacifique de négociation et de médiation".

"Toutes les positions internationales appelant au dialogue, la seule issue pour minimiser les dégâts humains, doivent être encouragées", a-t-il estimé, notant que "la communauté internationale doit éviter toute instrumentalisation des positions, notamment celle de la paix". "Le seul ennemi est la guerre, qui menace les vies humaines", a-t-il ajouté.


Lu 454 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dossiers du weekend | Actualité | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020











Flux RSS
p