Facebook
Rss
Twitter







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Avancées substantielles du programme Compact II du Millenium challenge



Le ministre de l'Economie, des Finances et de la Réforme de l'administration, Mohamed Benchaâboun, s'est félicité, mardi à Rabat, des "avancées substantielles" réalisées au titre de la mise en œuvre des différentes activités relevant du programme de coopération objet du "Compact II", conclu entre les gouvernements du Maroc et des Etats-Unis, représenté par Millenium Challenge Corporation (MCC). Ces avancées ont été réalisés grâce à l'engagement actif des départements ministériels et établissements publics concernés, à l'implication inclusive du secteur privé et de la société civile et à la mobilisation du personnel de l'Agence MCA-Morocco, a relevé Mohamed Benchaâboun qui présidait la 10ème session du Conseil d'orientation stratégique (COS) de l'Agence Millenium Challenge Account-Morocco (MCA-Morocco). Cité par un communiqué du ministère, le président du Conseil a fait état de l'avancée que connaît la réalisation des travaux d'infrastructures prévus au titre de plusieurs activités du "Compact II", avec la finalisation des travaux de réhabilitation d'un premier lot de 18 établissements de l'enseignement secondaire dans la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceïma et le démarrage de ces travaux au niveau d'un second lot de 15 établissements dans la même région. Il s'agit aussi du démarrage des travaux de construction de 6 établissements de formation professionnelle (EFP) bénéficiaires du soutien du Fonds "Charaka", du lancement des travaux au niveau de deux projets soutenus par le Fonds des zones industrielles durables (FONZID) et de l'avancement soutenu des travaux horssites au niveau des trois zones industrielles pilotes dans la région de Casablanca-Settat Par ailleurs, Mohamed Benchaâboun a mis l'accent sur les principales réalisations accomplies dans le cadre des différentes activités du Compact II. Ainsi, l'activité "Education secondaire" s'est distinguée par la livraison d'équipements TICE et robotiques à 28 établissements scolaires relevant de la région de Marrakech-Safi et d'équipements didactiques à deux établissements pilotes dans la province de Marrakech, ainsi que par le démarrage de la remise des équipements informatiques au profit des 56 établissements scolaires des régions de Fès-Meknès et de Marrakech-Safi. Concernant l'activité "Formation professionnelle", elle a enregistré, entre autres, la poursuite de l'appui aux différents volets de la réforme professionnelle, notamment en matière d'élaboration de la nomenclature des dépenses et du référentiel des coûts de la formation professionnelle et d'un référentiel d'évaluation externe des EFP. L'activité "Emploi" a été, quant à elle, marquée principalement par la formation de 2.126 bénéficiaires du programme d'emploi par le financement basé sur les résultats (FBR) et l'insertion de 545 d'entre eux, dont respectivement 1.494 et 451 femmes. Cette activité a connu également le démarrage de l'accompagnement à la coordination nationale de l'Initiative nationale pour le développement humain (INDH) pour l'implémentation de programmes d'amélioration de l'employabilité des jeunes et des femmes. Pour ce qui est de l'activité "Foncier industriel", elle a été ponctuée par la présélection d'un partenaire privé pour la revitalisation et l'extension de la zone industrielle de Bouznika dans le cadre d'un partenariat public-privé (PPP) et la poursuite du programme de renforcement des capacités du personnel du ministère de l'Industrie, du Commerce et de l'Economie verte et numérique en vue d'affiner sa maîtrise des différents aspects liés à la mobilisation du foncier au service de l'investissement industriel. S'agissant de l'activité "Foncier rural", elle a été marquée essentiellement au volet du déploiement de l'opération de melkisation de 66.000 Ha de terres collectives situées dans les périmètres d'irrigation du Gharb et du Haouz, par la finalisation des enquêtes parcellaires et ménages sur 43.157 Ha et le démarrage des lotissements sur 7.378 Ha. Les mesures d'accompagnement de l'opération de melkisation ont connu le démarrage du développement d'une application mobile et d'une plateforme de formation à distance dans le cadre du programme d'alphabétisation fonctionnelle mené en partenariat avec l'Agence nationale de lutte contre l'analphabétisme (ANLCA), ainsi que par le lancement, en coopération avec l'Office national du conseil agricole (ONCA), du programme de renforcement des capacités des agriculteurs (femmes et hommes) des terres collectives concernées par l'opération de melkisation. Concernant l'activité "Gouvernance du foncier", elle enregistre la réalisation en cours d'une étude portant sur l'amélioration de l'accès des femmes au foncier et de leur participation à la gouvernance foncière, ainsi que sur la conception et la mise en place d'un centre d'inclusion des femmes au foncier, dont les activités consisteront, entres autres, à appuyer la création et la pérennisation d'une base de données sur les droits fonciers des femmes. Intervenant à cette occasion, le directeur résident de MCC au Maroc, Richard Gaynor, a souligné que le bilan des réalisations durant le trimestre écoulé est honorable, saluant à cet égard la mobilisation de l'Agence MCA-Morocco et l'engagement et le soutien continus de l'ensemble des partenaires. Il a, dans ce sens, appelé à l'accélération de la mise en œuvre des différentes activités du Compact II et au développement des outils afin de faciliter la réplication et la mise à l'échelle par le gouvernement des modèles développés et testés dans le cadre du Compact II. De son côté, la directrice générale de l'Agence MCA-Morocco, Malika Laasri, a présenté aux membres du Conseil un exposé sur l'état d'avancement de la mise en œuvre du Compact II depuis la dernière session du COS, mettant en avant les réalisations financières notables accomplies par l'Agence, comme en témoigne un taux d'engagement des fonds s'élevant actuellement à 67,62%, l'équivalent de près de 304,3 millions de dollars, soit presque le double du niveau enregistré en juin 2020. A l'issue de cette réunion, le Conseil a approuvé une série de résolutions, qui concernent essentiellement le rapport d'audit des fonds du Compact II pour la période allant du 05 mai 2015 au 30 septembre 2019, l'amendement au Plan d'audit de l'Agence MCA-Morocco et le Programme de passation des marchés de l'Agence tel qu'il a été mis à jour. Outre la réallocation d'une partie des crédits dédiés initialement à certaines composantes des projets du Compact II en faveur du Fonds "Charaka" de la formation professionnelle, le COS a approuvé également des conventions de partenariat conclues par l'Agence dans le cadre de l'exécution du Compact II. En plus de la présentation du bilan d'exécution du programme de coopération objet du "Compact II", conclu entre le gouvernement du Maroc et son homologue américain, représenté par Millenium Challenge Corporation (MCC), cette session a été consacrée aussi au suivi de la mise en application des recommandations émises par les membres du COS pour impulser davantage de dynamique à la réalisation de ce programme qui appuie le déploiement de plusieurs stratégies sectorielles et réformes structurelles engagées par le Royaume. Ont assisté aux travaux de ce Conseil, le ministre de l'Education nationale, de la Formation professionnelle, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Saaïd Amzazi, en plus des autres membres du COS ou leurs représentants

Libé
Mercredi 27 Janvier 2021

Lu 459 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dans la même rubrique :
< >


Flux RSS