Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Augmentation du nombre de bénéficiaires de l’Entraide nationale




Augmentation du nombre de bénéficiaires de l’Entraide nationale
Le nombre de personnes bénéficiant des actions de l'Entraide nationale à Fès a enregistré une ‘’hausse notoire’’ au titre de l'année 2018-2019, selon des données de la Coordination régionale de l'Entraide nationale.
Dans ce cadre, le nombre d’enfants en situation de handicap bénéficiant du programme de ‘’l'amélioration des conditions de scolarisation des enfants en situation de handicap’’ de l'Entraide nationale est passé de 244 en 2015 à près de 700 enfants en 2018.
Ce programme s'inscrit dans le cadre du fonds d’appui à la cohésion sociale, qui constitue un système d’appui et un mécanisme structurant de solidarité pour la promotion des droits de cette catégorie de citoyens, particulièrement dans le domaine de ‘’l'amélioration des conditions de scolarisation des enfants en situation de handicap’’.
Les crédits alloués à la scolarisation des enfants handicapés, dans ce cadre, au niveau de la préfecture de Fès a enregistré une nette amélioration passant de 2,754 MDH à plus de 7 MDH en 2018, au moment où le nombre d’associations actives dans le domaine au niveau de Fès est estimée à 15.
Quant aux établissements de la protection sociale, ils sont au nombre de 11 structures bénéficiant à 1.668 personnes et dotées d'un budget de gestion de plus de 2,5 MDH. Par ailleurs, Fès compte 31 crèches dédiées à la prise en charge des enfants issus de familles nécessiteuses âgés entre 4 et 6 ans, en matière d'éducation physique et sociale. 2.045 enfants en bénéficient. Selon la même source, les enfants de la ville peuvent bénéficier de 61 centres d'éducation et de formation et de centres sociaux de proximité, dont ceux relevant de l'Entraide nationale. Le nombre de bénéficiaires de ces centres s'est élevé au titre de l'année 2018-2019 à 8.903 personnes.
Outre ces espaces, l'Entraide nationale de Fès gère un centre de formation professionnelle par apprentissage ouvert aux jeunes en situation difficile âgé de moins de 15 ans pour qu'ils puissent apprendre un métier, ainsi que de plusieurs centres d'aide sociale et des structures multifonctionnelles pour femmes. 

Samedi 17 Août 2019

Lu 1613 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés

Maroc Casablanca www.my-meteo.com