Libération




Facebook
Rss
Twitter






Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Athènes demande à l'UE d'examiner la suspension de l' union douanière avec Ankara




Le chef de la diplomatie grecque, Nikos Dendias, a envoyé une lettre au commissaire européen chargé de l'élargissement Oliver Varhelyi lui demandant l'examen de la suspension éventuelle de l'union douanière entre l'Union européenne (UE) et la Turquie, a indiqué mardi l'Agence de presse grecque, Ana. Dans sa lettre, Nikos Dendias souligne qu'Ankara "continue de violer unilatéralement" l'union douanière UE-Turquie en adoptant des mesures qui ne sont pas prévues dans cet accord, selon l'Ana. Le ministre a demandé à l'UE d'examiner la prise des mesures adéquates soulignant "le comportement infractionnel à plusieurs reprises" de la Turquie contre l'UE, selon la même source. Les relations greco-turques ont connu une nouvelle tension ces dernières semaines après l'envoi par Ankara de son navire d'exploration gazière Oruç Reis dans le sud de l'île grecque de Kastellorizo, une zone en Méditerranée orientale revendiquée par la Grèce. En août, ce navire est resté presque un mois dans cette zone avant de se retirer début septembre. A l'issue du sommet européen vendredi dernier, le président du Conseil européen Charles Michel a critiqué la reprise de l'exploration gazière turque en Méditerranée orientale et rappelé que l'Union européenne avait prévu d'évaluer la situation en décembre en vue d'éventuelles sanctions.

Libé
Mardi 20 Octobre 2020

Lu 110 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 27 Novembre 2020 - 17:05 L'Inde produira une partie du vaccin russe