Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Aliou Cissé, un Lion aux dents encore plus longues qu'en 2002




Capitaine de l'équipe victorieuse contre la France championne du monde en match d'ouverture du Mondial-2002, où il mena les "Lions" jusqu'en quart de finale, le sélectionneur sénégalais Aliou Cissé rêve d'un "exploit" encore plus grand en Russie.
"Je sais qu'il y a beaucoup de comparaisons entre la génération 2002 et la présente. Mais nous avons envie de faire mieux ou plus", a expliqué à Dakar l'ancien milieu défensif du Paris SG en présentant sa liste des 23 sélectionnés pour le Mondial-2018 (14 juin-15 juillet).
A 42 ans, Aliou Cissé est le premier sélectionneur sénégalais à avoir qualifié son pays pour une phase finale de Coupe du monde. Il espère être le premier à ramener la statuette en or de 6 kilos sur le continent africain.
"Je rêve de gagner la Coupe du monde et de l'amener au Sénégal, même si je sais que ça ne sera pas facile. Nous n'allons pas là-bas en touristes. Nous serons déterminés et solidaires pour réaliser un grand exploit".
"Fort en gueule", "meneur d'hommes", "guerrier" sur le terrain, bien que limité techniquement, Aliou Cissé a décroché 35 sélections avec le Sénégal entre 2001 et 2005.
Célèbre pour ses longs cheveux tressés et ses lunettes carrées à grosses montures, Aliou Cissé, originaire de Casamance (sud du Sénégal), a été appelé à la tête de l'équipe nationale sous la pression des supporters après le fiasco de la CAN-2015 --une élimination au 1er tour-- pour remplacer le Français Alain Giresse.
Mais il ne fait pas l'unanimité et essuie les critiques, notamment celles de son ancien coéquipier El-Hadji Diouf, flamboyante star de l'attaque sénégalaise en 2002.
Pour ses détracteurs, le Sénégal, sous la houlette d'Aliou Cissé, développe un jeu "en deçà de son potentiel" et le 3-5-2 mis en place lors des matches de préparation en mars (1-1 contre l'Ouzbékistan et 0-0 contre la Bosnie) s'avère trop timoré.
Le Sénégal, versé dans la groupe H, débutera son tournoi contre la Pologne le 19 juin, avant de jouer contre le Japon (24) et la Colombie (le 28).

Vendredi 1 Juin 2018

Lu 152 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif










Mots Croisés