Libération



Facebook
Rss
Twitter






Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

A l’approche du jour J, le Onze national continue de peaufiner son programme de préparation

La sélection ivoirienne devra faire sans Seri Jean Michael




Le Onze national poursuit son programme de préparation en perspective du match, de samedi prochain à partir de 20 heures au Grand stade de Marrakech, contre la Côte d’Ivoire pour le compte de la seconde journée du groupe C des éliminatoires de la Coupe du monde 2018 en Russie.
La séance de mardi a vu la participation de l’ensemble des convoqués, exception faite bien entendu, des joueurs qui avaient au préalable déclaré forfait pour cette rencontre, à commencer par Karim El Ahmadi, Hakim Ziyech et Badr Boulahrouz.
Après les premières séances tenues à une cadence de deux par jour, le sélectionneur national Hervé Renard devra intensifier davantage la préparation, tout en axant le travail sur l’aspect mental. Car ce sera une partie qui se jouera sur les petits détails et les partenaires du revenant Soufiane Boufal sont tenus à être au meilleur de leur forme physique, en vue d’exploiter à bon escient la moindre  opportunité.
D’ailleurs, le sélectionneur ivoirien, le Français Michel Dessuyer n’a pas occulté le fait que ce sera un match difficile, précisant au lendemain de l’annonce de la liste de ses joueurs que «ce match va demander beaucoup d’efforts. C’est un match avec une grosse pression».
Dans un autre registre, la sélection ivoirienne en stage de concentration depuis le début de semaine à Malaga, devra faire face au Maroc sans un quatrième élément pilier de l’équipe. Après les forfaits de Gervinho, d’EZric Bailly et de Sylvain Gbohouo, l’autre absent n’est autre  que Seri Jean Michael, coéquipier de l’international marocain Younès Belhanda à l’OGC Nice.
Considéré comme le meilleur milieu de terrain en Ligue 1 avec six passes décisives, Seri Jean Michael a contracté une blessure lors d’un match de championnat contre Caen, nécessitant une convalescence de plusieurs jours.
Au cours de la première manche des éliminatoires de la Coupe du monde, l’équipe nationale avait forcé le nul blanc à Franceville aux dépens du Gabon, alors que la Côte d’Ivoire avait surclassé à domicile le Mali par 3 à 1.
Après le match contre la Côte d’Ivoire, la phase aller de ces qualifications pour la Coupe du monde sera bouclée par une réception du Mali (28 août 2017) que l’EN affrontera de nouveau à Bamako le 2 septembre de l’année prochaine. Quant aux deux dernières confrontations, elles seront face au Gabon à domicile (2 octobre 2017) et contre la Côte d’Ivoire à Abidjan (6 novembre 2017).
Il y a lieu de rappeler que 20 sélections africaines, réparties sur cinq groupes de quatre, prennent part à ce troisième tour des éliminatoires du Mondial 2018. Seules les premières de chaque poule se qualifieront pour l’édition russe.   

 

Mohamed Bouarab
Jeudi 10 Novembre 2016

Lu 617 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dans la même rubrique :
< >

Mardi 29 Septembre 2020 - 20:32 Nayef Aguerd, adaptation express

Lundi 28 Septembre 2020 - 20:38 Jaime Pacheco nouvel entraîneur du Zamalek