Libération







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

A Azilal, on encourage la participation des femmes à la gestion de la chose locale




La cérémonie de clôture et de couronnement du projet "La participation politique des femmes, les obstacles et les moyens pour les éliminer" a eu lieu dimanche à la commune rurale de Beni Ayat (Azilal), en présence des femmes et jeunes filles bénéficiaires.
Initié par l'Association Tifaouine Beni Ayat en partenariat avec le ministère de l'Intérieur et la contribution du Fonds de soutien à l'encouragement de la représentation des femmes, ledit projet, qui s'est étalé sur plusieurs mois, ambitionne d'encourager la participation des femmes à la gestion de la chose locale et des affaires publiques, et ce en prévision des prochaines échéances électorales.
Plusieurs sessions de formation ont été tenues dans le cadre de ce projet avec la participation de nombreuses femmes de la province d'Azilal dans l'optique de renforcer la prise de conscience politique des femmes et d'encourager leur présence effective aux conseils élus aux niveaux local, régional et national.
Dans une déclaration à la MAP, le président de l'Association Tifaouine Beni Ayat, Abdelhak Bourja, a souligné que ce projet a été entériné avec la contribution du Fonds de soutien à l'encouragement de la représentation des femmes du ministère de l'Intérieur dans la finalité de mettre en avant la participation effective des femmes au processus de prise de décision à même de consolider la démocratie participative de cette catégorie importante de la société marocaine.
Il a également souligné que plusieurs ateliers de formation au profit des femmes et des jeunes ont été organisés, depuis juin dernier, axés en partie sur les questions relatives à la participation des femmes à la vie publique afin de réduire l'écart existant entre les hommes et les femmes dans les processus électoraux.
Le projet a permis tout au long de cette période de six mois de former des femmes souhaitant participer aux prochaines échéances électorales, a-t-il dit avant d’enchaîner que ledit projet a pour but d'informer  les femmes souhaitant participer aux prochaines élections pour mieux affronter la campagne électorale.
Lors de cette cérémonie de clôture, un vibrant hommage a été rendu à la journaliste Hakima Ouhejjou et aux deux femmes élues de la province, Aïcha Aït Alla et Aicha Ait haddou pour leurs efforts au service de l'épanouissement des femmes et de la valorisation de leurs compétences au niveau de la province d'Azilal.

Mardi 31 Décembre 2019

Lu 1486 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif