Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

6,7 milliards de dollars de financements accordés au Maroc par la BID depuis sa création




Le montant global des financements accordés au Maroc par la Banque islamique de développement (BID) depuis sa création a atteint 6,7 milliards de dollars, a annoncé, vendredi, à Rabat Bandar Al Hajjar, président de cette institution financière, basée à Jeddah (Arabie Saoudite). 
Dans une déclaration à la presse à l'issue d'une rencontre avec le chef du gouvernement, Abdelilah Benkirane, M. Al Hajjar a ajouté que plusieurs projets d'une valeur estimée à 1,2 milliard de dollars, financés par la BID, sont en cours de réalisation au Maroc, rapporte la MAP. Et de souligner que les relations entre le Royaume et la Banque sont "stratégiques" comme en témoignent les différents mémorandums d'entente conclus entre les deux parties.
M. Al Hajjar a également fait part de la disponibilité de cette institution financière à poursuivre le financement des projets dans le Royaume afin d'élargir le champ de ses investissements, créer des opportunités d'emploi et contribuer à l'amélioration du niveau de vie de la population.
Il a également salué les politiques et stratégies engagées par le Royaume notamment en matière des énergies renouvelables, précisant à ce sujet que la BID supervise, aux côtés du Maroc, un programme portant sur le transfert de l’expérience marocaine dans le domaine des énergies renouvelables et l’électrification rurale vers les pays d'Afrique subsaharienne.
M. Al Hajjar a ajouté que sa rencontre avec M. Benkirane a été l'occasion de passer en revue les projets supervisés par la BID au Maroc, notamment le projet de production d'électricité à Kénitra et les gares des chemins de fer pour le train à grande vitesse (TGV), réitérant l’engagement de cette institution financière à poursuivre son action aux côtés du gouvernement marocain.
Le président de la BID a, par ailleurs, salué la Haute sollicitude dont SM le Roi Mohammed VI a entouré le Forum de lancement du programme "Arab-Africa Trade Bridges" (AATB), tenu à Rabat les 22 et 23 février courant, avec pour objectifs de renforcer les relations commerciales et développer le monde des affaires, à travers la mise en place de partenariats entre les deux parties.

Libé
Lundi 27 Février 2017

Lu 1257 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif










Mots Croisés