Libération




Facebook
Rss
Twitter






Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

100.000 masques mis à la disposition des magistrats et fonctionnaires des tribunaux




100.000 masques mis à la disposition des magistrats et fonctionnaires des tribunaux
Le ministère de la Justice a annoncé, jeudi, l'adoption de nouvelles mesures relatives au port de masque, en mettant à la disposition des magistrats et des fonctionnaires des tribunaux du Royaume 100.000 masques de protection.
Dans un communiqué, le ministère a indiqué avoir commencé la distribution de ces masques dans les différentes juridictions du Royaume, notant que ces derniers sont livrés aux responsables judiciaires et administratifs afin d'être distribués aux magistrats et aux fonctionnaires des tribunaux, selon les besoins et les exigences.
Cette initiative s'inscrit, selon la même source, dans le cadre des mesures préventives visant à freiner la propagation de la pandémie de Coronavirus (Covid-19) et à mettre en œuvre la décision des autorités gouvernementales concernant l'application obligatoire des masques de protection pour toutes les personnes autorisées à sortir de leur résidence et qui a fait l'objet d'un communiqué conjoint des ministères de la Santé, de l'Intérieur, de l'Economie, des Finances et de la Réforme de l'administration et de l'Industrie et du Commerce et de l'Economie verte et numérique.
Dans le même contexte, le ministère de la Justice a affirmé que l'opération de désinfection des tribunaux se poursuit, faisant observer que jusqu'au 8 avril, tous les tribunaux du Royaume ont été désinfectés et que cette opération se poursuivra au rythme d'au moins une fois par semaine.
Le ministère a, par ailleurs, salué l'implication positive des magistrats et de l'ensemble des composantes du système judiciaire, les efforts qu’ils déploient pour endiguer cette pandémie et limiter sa propagation, ainsi que les énormes sacrifices qu'ils consentent pour assurer la continuité du travail au sein des tribunaux et imposer le respect de la loi à la lumière des circonstances difficiles que traverse le pays.

Samedi 11 Avril 2020

Lu 886 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 25 Novembre 2020 - 17:00 Recrudescence des violences durant le confinement

Mercredi 25 Novembre 2020 - 17:00 Baisse du taux de reproduction du coronavirus