Libération







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

​Les perspectives de relance post-Covid-19 examinées à Dakhla




​Les perspectives de relance post-Covid-19 examinées à Dakhla
Le Comité régional de veille économique de Dakhla-Oued Eddahab a tenu lundi sa deuxième réunion, avec pour objectif de mettre en place des mécanismes efficients pour gérer les impacts de la pandémie du Covid-19 et adopter les mesures nécessaires d'accompagnement pour en atténuer les effets socioéconomiques.
Présidée par le wali de la région de Dakhla-Oued Eddahab, gouverneur de la province d'Oued Eddahab, Lamine Benomar, et le gouverneur de la province d’Aousserd, Abderrahaman El Jaouhari, cette rencontre qui s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre des décisions prises par le Comité de veille économique (CVE), a été l’occasion de présenter une panoplie de propositions et de recommandations pour surmonter cette situation exceptionnelle et examiner les perspectives de relance de tous les secteurs économiques au niveau de la région.
Cette réunion a été aussi l'occasion de présenter les données et indicateurs inhérents à l'impact de la pandémie sur les plans économique et social dans la région et de faire le suivi de la mise en œuvre de la batterie de mesures prises pour endiguer les répercussions économiques et sociales de la propagation du nouveau coronavirus.
Ouvrant les travaux de cette réunion, le wali de la région a souligné la nécessité d’accompagner l’ensemble des secteurs professionnels de commerce, du tourisme, de la pêche, de l’agriculture, d’industrie et de services, plaidant pour l’intensification des efforts de l'ensemble des acteurs régionaux pour contribuer à l'action participative visant à mettre en place un plan bien ficelé pour la redynamisation de l'économie régionale.
Il a, de même, indiqué que la situation actuelle nécessite la mobilisation de tous les acteurs régionaux pour contribuer aux efforts d'élaboration d'un plan de relance de l'économie régionale au cours de la période post-confinement dans le cadre du CVE de la région en tant que mécanisme visant à diagnostiquer la situation économique.
Pour sa part, le délégué régional du tourisme, Daif Allah Andour, a indiqué que la délégation du tourisme mène des concertations en collaboration avec les professionnels du tourisme et autres partenaires, afin de les fédérer autour d’un programme d’animation susceptible de booster l’offre actuelle et d’améliorer l’attractivité de la destination Dakhla à travers la valorisation de créneaux à haute valeur ajoutée.
Dans cette lignée, il a noté que ce programme permettra également la création d’un contexte incitatif de développement et d’élargissement du produit touristique, ainsi que la création d’opportunités d’embauche et d’auto-emploi pour les jeunes.
De son côté, le délégué des pêches maritimes à Dakhla, Al Mustapha Ouchkeni, a indiqué qu’en dépit de l’état d'urgence sanitaire, le secteur de la pêche maritime a maintenu ses activités et l’opération de retour des pêcheurs marins à Dakhla se poursuit normalement, en coordination avec les autorités locales, précisant que 1.400 pêcheurs ont entamé leur travail au niveau d’environ 60 navires de pêche.
De même, il a appelé à augmenter le nombre des analyses du Covid-19 effectuées au laboratoire pour les marins pêcheurs et les ouvriers des unités industrielles et à assurer les préparatifs pour le lancement de la campagne d’été de pêche de poulpe, à même d’achever et d’accélérer les procédures administratives permettant aux navires RSW (Refrigerated Sea Water) d’accéder au port.
Selon le directeur régional de l’agriculture, Hassan Agdim, les unités agricoles ont poursuivi leurs activités normalement en sauvegardant le même niveau de production, d'exportation et d'emploi (environ 4.000 travailleurs), tout en respectant toutes les mesures de précaution nécessaire.
Quelque 37.000 quintaux d’orge subventionnée ont été distribués par la Direction régionale de l’agriculture au profit des éleveurs dans la région dans le cadre de la mise en place d’un programme d’urgence pour atténuer les effets du retard des précipitations et assurer la protection du bétail dans la région au titre de l’année 2019-2020, a-t-il rappelé.
De même, les autres intervenants ont présenté leurs propositions et visions ayant pour objectif d’élaborer une feuille de route, en vue d’effectuer un diagnostic détaillé des effets de la pandémie et formuler des propositions pratiques pour atteindre les objectifs escomptés.
Cette réunion a été marquée notamment par la présence du président du Conseil de la région, El Khattat Yanja, des présidents des chambres professionnelles, des chefs des services extérieurs et d’acteurs économiques et sociaux.




 

Mercredi 17 Juin 2020

Lu 573 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif