Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

​Le WAC rate la première manche de la finale de la Ligue des champions

Vivement un grand Wydad à Radès !




Le WAC a compromis ses chances de consécration après avoir été accroché (1-1), vendredi au complexe Moulay Abdallah à Rabat, par l’équipe de l’Espérance de Tunis pour le compte de la finale aller de la Ligue africaine des clubs champions.
Une première manche complètement manquée par les Rouges qui, une fois encore, ne sont pas parvenus à prendre l’ascendant sur cet adversaire tunisois qui ne leur réussit guère. Il est vrai que des erreurs d’appréciation de l’arbitre égyptien Guericha ont privé le Wydad d’un but et d’un penalty, mais s’il y a un élément qui a joué un mauvais tour au club casablancais, c’est son capitaine, Brahim Nekkach. Fidèle à son jeu agressif, celui-ci a écopé bêtement d’une seconde biscotte jaune après avoir commis une faute qui n’avait absolument pas lieu d’être, laissant ses partenaires évoluer en infériorité numérique alors qu’ils étaient menés à la marque.
Les champions sortants ont ouvert le score juste avant le retour aux vestiaires grâce à Fousseny Coulibaly, but qui a eu l’effet d’une douche froide sur les hommes de Faouzi Benzarti. Toutefois, le premier half aurait pu se terminer sur un score de parité si Jihad Guericha n’avait pas refusé, après recours au VAR, le but d’Al Ameloud, estimant qu’il y avait une faute de main d’El Haddad. Un but valable, tant que le bras du joueur reste collé au corps, mais qui ne le sera plus à partir du 1er juin prochain avec l’entrée en vigueur des nouvelles lois de l’IFAB (International Football Association Board).
Aucunement affecté, le WAC a cherché dès l’entame du second half à revenir dans le match mais c’était sans compter sur la grosse gaffe qu’allait commettre Brahim Nekkach pour se faire expulser. A dix contre 11, qui plus est à la 50ème minute du jeu, voilà une situation qui n’a pas arrangé les affaires du Wydad qui l’a échappé belle, car les Espérantistes auraient pu aggraver l’addition. Foauzi Benzarti a beaucoup tardé avant d’intégrer Yahya Jabrane qui a été d’un grand secours pour stopper les assauts des Tunisiens et stabiliser le milieu du terrain.
Le doute ne s’est pas installé dans le camp des Rouge et Blanc qui ont cru jusqu’au bout en leurs chances et ils auraient pu égaliser si l’arbitre ne leur avait pas refusé un penalty après avoir consulté le VAR.
Fort heureusement,  ils sont parvenus à dix minutes de la fin du temps réglementaire à remettre les pendules à l’heure suite à une réalisation de Cheikh Comara, également sauveur de son club en championnat contre l’Ittihad de Tanger.
Bref, un match nul qui n’avantage aucunement le WAC qui n’a pas le choix lors de la finale retour vendredi prochain à Radès. Les Rouges doivent faire le jeu pour renverser la tendance face à une équipe de l’Espérance qui, sur le papier, part favorite. Aux Wydadis de déjouer les pronostics et de faire tomber le tenant du titre dans ses bases.      
A noter que cet ultime acte de la C1 sera sifflé par l’arbitre gambien Bakary Gassama, le referee qui avait officié en 2017 la finale entre le Wydad et Al Ahly d’Egypte, qui avait vu la consécration des Casablancais.
 

​Déclarations des coachs


Faouzi Benzarti (WAC): Je tiens à féliciter les deux équipes pour le bon football qu'ils ont pratiqué. La rencontre n'a pas été facile et le score de (1-1) entre deux grandes formations, comme le WAC et l'EST, laisse prévoir la difficulté du retour. Concernant le déroulement de la rencontre, le technicien tunisien s'est dit satisfait de la prestation de ses joueurs qui ont réussi à revenir au score même à 10 contre 11. Il a dit que le match retour sera décisif pour le titre de cette saison et se jouera sur des petits détails.
Mouine Chaabani (EST): Les joueurs ont bien joué et créé beaucoup d'occasions, qu'ils n'ont "malheureusement" pas réussi à concrétiser. Le match retour sera très difficile, sachant que le WAC avait éliminé de grandes équipes dont Mamelodi Sundowns.

Mohamed Bouarab
Lundi 27 Mai 2019

Lu 409 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés

Maroc Casablanca www.my-meteo.com