Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

​Le Réseau des partis démocratiques d’Afrique du Nord voit le jour à Tanger

Un diagnostic précis de la situation établi par les participants




La réunion de consultation, tenue samedi à Tanger par plusieurs formations politiques, a été couronnée par l’annonce, dimanche, de la création du Réseau des partis démocratiques d'Afrique du Nord.
La déclaration finale de cette rencontre, tenue à l’initiative du Parti authenticité et modernité (PAM), a annoncé la création officielle du Réseau des partis démocratique d’Afrique du Nord, après l'approbation de sa plateforme politique, l’établissement de sa direction formée des secrétaires généraux des partis membres et la formation de son secrétariat, qui opère sous la supervision de la direction.
Ce réseau est composé des formations algériennes Rassemblement pour la culture et la démocratie, Front El Moustakbal et Talaie El Hourriyet, des partis libyens Harakat El Moustakbal et Libya Al-Omma, du parti Al-Mouatamar (Egypte), des formations marocaines PAM, Union socialiste des forces populaires (USFP), Front des forces démocratiques (FFD), Parti du progrès et du socialisme (PPS) et Parti de l’Istiqlal, du Rassemblement pour la Mauritanie et de l’Union des forces de progrès (Mauritanie) et du Mouvement Machrou Tounes (Tunisie), en plus de l’Union de la jeunesse socialiste démocratique du monde arabe.
La déclaration finale a indiqué qu'après un débat approfondi et prospectif et un diagnostic précis de la situation actuelle en Afrique du Nord et au Moyen-Orient, les partis du réseau soulignent "l'identité démocratique, progressiste, sociale et moderne du réseau, qui est porteur d'un projet alternatif aux projets rétrogrades, obscurantistes et libéraux".
La déclaration a également souligné la nécessité d'associer les parlementaires, les jeunes, les femmes et les diverses composantes des partis du réseau aux réunions futures afin de contribuer à l'élaboration de plans d'action clairs et pratiques, et à leur mise en oeuvre par le biais des institutions législatives et exécutives", annonçant un accord de principe pour organiser en Libye la prochaine rencontre du réseau, à l'invitation du Parti Libya the Nation, tout en chargeant le PAM de proposer l'agenda de cette réunion en coordination avec le parti hôte.
Le texte a aussi réitéré l'appel à l'adhésion de toutes les formations qui partagent avec les partis fondateurs du réseau les choix et les objectifs énoncés dans la déclaration de Monastir et la plateforme politique de Tanger.
Cette rencontre de consultation a adopté le texte fixant les fondements politiques du Réseau, qui ont identifié nombre de défis et de questions d'intérêt commun, et recommandé à la "haute instance provisoire de coordination", d’établir un espace de réflexion collectif pour la consolidation d'un réseau progressiste, démocratique, social, moderne, agissant et durable.

Libé
Mardi 26 Février 2019

Lu 434 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés

Maroc Casablanca www.my-meteo.com