Libération




Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

​Le Raja vise à creuser l’écart dare-dare

Aux poursuivants des Verts de ne pas se faire trop distancer




 S’il y a un club en droit de se targuer plus que d’autres de ses performances, c’est bel et bien le Raja. La phase post-confinement réussit fort bien aux Verts qui viennent d’aligner, mercredi au stade Prince Héritier Moulay El Hassan pour le compte de la 23ème journée de la Botola Pro, une autre victoire au détriment du FUS (1-0), grâce à un but de leur capitaine Mohcine Moutawalli à la demi-heure de jeu.
Court succès certes, mais combien précieux puisqu’il a permis au Raja de consolider son statut de leader, voyant désormais son capital points passer à 45 soit cinq longueurs d’avance sur le Wydad qui compte un match en moins face au RBM reporté à une date ultérieure en raison de la détection de cas positifs au Covid au sein des effectifs des deux clubs.
En ce qui concerne l’autre prétendant au titre, la RSB, elle n’a pu faire mieux qu’un nul blanc à Berrechid, glanant par là même un point (40) pour rejoindre provisoirement le WAC à la deuxième place, ce qui laisse prévoir une fin de saison crânement disputée.
En ce qui concerne les deux autres rencontres qui se sont déroulées mercredi, le HUSA, qui alterne le bon et le moins bon, a été cette fois-ci accroché dans ses bases (2-2) par l’équipe spécialiste des issues de parité, l’OCS. Tandis que le RCOZ, qui vient d’effectuer sa première sortie depuis la reprise du concours, a pu disposer du Moghreb de Tétouan sur le score étriqué de 2 à 1.
A rappeler que le bal de cette journée a été ouvert mardi par les rencontres qui ont opposé le DHJ à la RCAZ et le MCO à l’OCK. La première a tourné à l’avantage des Jdidis (2-1) qui n’avaient plus gagné depuis la 16ème manche et leur victoire en déplacement sur le Wydad (0-1), et la seconde s’est soldée sur carton plein, en faveur des Oujdis. Ces derniers sont parvenus à secouer le cocotier, confortant ainsi leur position au pied du podium en étant quatrièmes avec 39 points. Contrairement à l’OCK dont la traversée du désert se poursuit au grand dam de ses supporteurs qui auront à croiser les doigts et espérer vivement que les mal barrés ne se ressaisissent pas au sprint final.
S’agissant des deux cancres de service par excellence, le RBM et l’IRT, ils n’ont pu jouer leurs  matches respectivement face au WAC à Casablanca et l’ASFAR à Tanger à cause de la contamination de certains joueurs au virus.
D’ailleurs lors de la prochaine journée prévue ce week-end, le calendrier renferme le sommet du bas du tableau entre le RBM et l’IRT, qui risque fort bien d‘être ajourné. Et pour éviter ce genre de tracas pouvant fausser le déroulement du championnat,  il sera procédé désormais à « des rassemblements fermés pour les clubs de la Botola Pro D1 et D2 jusqu'à la fin de la saison afin de prévenir la propagation du coronavirus, protéger la santé des joueurs et des équipes techniques et médicales et éviter tout contact avec des personnes infectées et ce pour permettre la poursuite de la compétition dans des conditions sûres ».
A noter que les matches de la 24ème journée démarreront samedi à 20h00 avec OCK-RSB et MAT-FUS, alors qu’à 22 heures, l’OCS jouera le RCOZ et le HUSA affrontera le CAYB. Dimanche à 20h00, il y aura l’éventuel RBM-IRT et Raja-DHJ, un choc qui intervient quelques jours après leur première confrontation, sanctionnée par un nul, pour le compte de la mise à jour du championnat. 
Les deux dernières rencontres dominicales ne manqueront point d’attrait, particulièrement le choc ASFAR-MCO, au moment où le Wydad est sommé de montrer un autre visage du côté de Zemamra en vue de rassurer ses supporteurs qui nourrissent depuis un bon bout de temps des inquiétudes légitimes. 

​Les sanctions de la semaine

La Commission centrale de discipline s’est réunie et a décidé ce qui suit :
En Botola Pro D1 :
22ème  journée :
– Suspension du joueur du MCO, Mohamed Boujad pour deux matchs dont un avec sursis suite à son expulsion lors du match face à la RSB (art.85 du code disciplinaire).
– Suspension du joueur de la RSB, Issoufou Daiou pour un match pour avoir écopé de deux avertissements lors du match face au MCO (art.2-53 du code disciplinaire).
– Amende de 2.000 dirhams à l’encontre de l’OCS après que ses joueurs aient écopé de cinq avertissements lors du match face au CAYB.
En Botola Pro D2 :
25ème journée :
– Suspension du joueur du WST, Mehdi Ahlane après avoir écopé de deux avertissements lors du match face à l’IZK selon l’article 2-53 du code disciplinaire.
– Amende de 1.500 dirhams à l’encontre du WST après que ses joueurs aient quatre avertissements lors du match face à l’IZK.
Source : frmf.ma

Mohamed Bouarab
Vendredi 21 Août 2020

Lu 963 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dans la même rubrique :
< >

Samedi 19 Septembre 2020 - 19:45 Rude épreuve doukkalie pour le Raja et le Wydad

Vendredi 18 Septembre 2020 - 19:59 La Juve en quête d' un 10ème titre de suite

Vendredi 18 Septembre 2020 - 14:00 Roland-Garros rattrapé par la réalité du Covid-19