Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

​Lancement à Amezmiz du programme de formation continue itinérante des artisans par des unités mobiles de formation




​Lancement à Amezmiz du programme de formation continue itinérante des artisans par des unités mobiles de formation
Le programme de formation continue itinérante des artisans par des unités mobiles de formation au titre de l'année 2014-2015 a été lancé, lundi dernier, dans la commune rurale d'Amezmiz (province d'Al Haouz).
Ce programme s'inscrit dans le cadre de la stratégie de développement du secteur de l'artisanat et de la valorisation du système de formation continue, notamment à travers l'élargissement de l'accès à la formation continue des artisans des zones rurales, par l'offre d'une formation appropriée et à proximité des groupes cibles.
Il s'assigne pour objectif la formation d'un effectif de 2.000 artisans et artisanes à travers l'organisation de 120 sessions de formation déclinées territorialement sur 64 communes rurales et 14 régions et provinces.
Ce programme, qui vise ainsi à faire de la formation continue un levier de développement des compétences des artisans, comporte des formations techniques liées à l'exercice des métiers tels que le tissage traditionnel, la tapisserie, la bijouterie, la poterie, la menuiserie d'art, ainsi que des formations transversales liées aux techniques de commercialisation et aux règles d'hygiène et de sécurité adaptées aux spécificités du secteur de l'artisanat. 
Intervenant à l'occasion du lancement de ce programme, la ministre de l'Artisanat et de l'Economie sociale et solidaire, a relevé que son département a mis en place ce nouveau mode de formation afin de cibler les artisans et artisanes du monde rural et de les rapprocher du système de formation et de formation continue, ajoutant que ces unités mobiles de formation ont permis la couverture d'un plus grand nombre de communes rurales.
La ministre s'est dite par ailleurs satisfaite de la stratégie de son département en matière de formation continue, laquelle stratégie a permis de former plus de 18.000 artisans, dont 12 % formés par les unités mobiles de formation, dans des métiers porteurs comme la menuiserie d'art, la ferronnerie, le tissage traditionnel, la tapisserie, la poterie, la maroquinerie et la bijouterie. Par ailleurs, 59% de personnes formées par ces unités sont des femmes, a-t-elle tenu à préciser.
Et d'ajouter que ce programme de formation a couvert 50 centres urbains et 46 communes rurales, à travers l'organisation de 1.342 sessions de formation dans les établissements de formation professionnelle et 200 sessions à travers les unités mobiles de formation, soit 70.000 jours/personnes/formation durant 7 ans et une moyenne de 10.000 jours/personnes/formation par an.
Elle a, en outre indiqué, que son département compte augmenter la cadence des formation afin de former un plus grand nombre de bénéficiaires à travers un programme ambitieux au titre de l'année 2014-2015 visant la formation de 12.000 artisans additionnels pour atteindre 30.000 bénéficiaires.
De son côté, le gouverneur de la province, a fait observer que ladite province d'Al Haouz reste la région qui a bénéficié le plus de ce programme, qui permettra aux artisans l'accès aux grands marchés mondiaux à travers la restructuration de la production.
Ce programme aux perspectives prometteuses, permettra aussi de désenclaver économiquement les régions reculées, a-t-il ajouté.
Abondant dans ce sens, le président de la région Marrakech-Tensift-Al Haouz, a souligné que le secteur de l'artisanat dans cette région bénéficie d'une attention étant donné que la région reste le premier exportateur de produits artisanaux au Maroc.
Pour sa part, le président de la Chambre d'artisanat de Marrakech, a relevé que le secteur fait face à plusieurs défis dus à la compétitivité accrue au niveau international, appelant à investir davantage dans les compétences. 
En marge de cette cérémonie, la ministre a procédé à la distribution d'équipements techniques au profit de coopératives et d'associations professionnelles féminines dans le cadre de l'appui du ministère de l'Artisanat et de l'Economie sociale et solidaire aux femmes artisanes du monde rural. 

Jeudi 20 Novembre 2014

Lu 582 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés