Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

​La diversité du patrimoine naturel de la lagune de Marchica au cœur d’une rencontre à Nador




​La diversité du patrimoine naturel de la lagune de Marchica au cœur d’une rencontre à Nador
Les participants à une rencontre organisée, jeudi à Nador, par la Fondation Mohammed VI pour la protection de l'environnement, ont mis en relief la richesse et la diversité du patrimoine naturel de la lagune de Marchica et la nécessité de mettre en œuvre les actions appropriées pour sa préservation et sa valorisation.
Lors de cette rencontre, qui a connu la présentation des résultats de la mission d'experts marocains et français menée du 29 mai au 12 juin derniers dans la lagune de Marchica, les intervenants ont signalé que cette lagune est dotée de potentialités naturelles exceptionnelles eu égard à la richesse et la diversité de son écosystème, appelant toutes les parties concernées à conjuguer leurs efforts en vue d'intégrer ce patrimoine dans le développement social et économique de la région.
Cette mission scientifique s'est inscrite dans le cadre du vaste programme de protection de la lagune de Nador, lancé en novembre 2008 par la Fondation et qui met en place différents projets et actions de protection du site ainsi que de la faune et la flore, indique la Fondation.
Ainsi, les experts ont œuvré à déterminer la teneur en métaux lourds et en pesticides des zones identifiées comme sensibles, cartographier les fonds marins, sauvegarder le cordon dunaire de la lagune, créer des habitats artificiels pour les poissons juvéniles, et valoriser les salins de Kariat Arekmane.
Les conclusions des scientifiques permettront de prendre les mesures appropriées en vue de sauvegarder cet espace unique en Méditerranée de par sa taille (14.000 hectares), sa fonction environnementale et sa biodiversité.
La Fondation Mohammed VI pour la protection de l'environnement mène ce programme de protection de la lagune de Marchica qui consiste à implémenter sur le territoire des dispositifs d'éducation et de sensibilisation au développement durable et de renforcement des capacités et des outils de suivi environnemental et gestion durable.
Cette journée d'étude a été organisée en collaboration avec le Haut-commissariat aux eaux et forêts et à la lutte contre la désertification, l'Agence MarchicaMed, le Conservatoire français de l'espace littoral et des rivages lacustres, et l'Agence de l'eau Rhône Méditerranée et Corse.

Mardi 25 Novembre 2014

Lu 475 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés