Libération



Facebook
Rss
Twitter






Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Youssef El Arabi : Le plus important est de rester à la maison pour empêcher la transmission du virus




Youssef El Arabi : Le plus important est de rester à la maison pour empêcher la transmission du virus

Pour Youssef El Arabi, le confinement doit être respecté à la lettre par ces temps difficiles qui courent.  A l’instar de bon nombre de footballeurs qui se veulent responsables dans leurs déclarations, l’international marocain a tenu à faire partager son quotidien avec  le public à travers un entretien qu’il a accordé au site de son club grec, olympiacos.org.
Le buteur de l’Olympiacos a martelé que « le plus important est de rester à la maison pour empêcher la transmission du virus », formulant par là même le souhait d’un retour à la vie normale le plus tôt possible.
Un retour qui est strictement conditionné par le respect du confinement même si cela est « difficile » pour El Arabi qui est tout le temps en contact avec le Maroc  en vue de s’enquérir des nouvelles de ses parents, de ses proches et de ses compatriotes qui ont d’ailleurs tout son soutien. 
Youssef El Arabi a tenu à faire passer un message dans lequel il a réitéré le respect du confinement afin d’éviter la propagation du nouveau coronavirus qui, ces derniers jours, s’est avéré qu’il fauche non seulement les vies des personnes âgées ou vulnérables mais aussi des jeunes et des enfants.
Cette interview a été aussi l’occasion pour El Arabi d’évoquer son parcours avec le club de l’Olympiacos qui domine le championnat grec et qui est toujours en course en Ligue Europa. Et à propos de cette C2 européenne, concours où il a pu briller de mille feux, l’international marocain, tout comme ses partenaires, croit dur comme fer qu’ils peuvent aller encore loin dans la compétition si, bien entendu, cette dernière reprendra du service.
Loin de cette déplaisante page de pandémie, la saison 2019-2020 est une réussite pour Youssef El Arabi qui retrouve le football européen après trois saisons passées du côté du championnat qatari au sein d’Al Duhail AC, club avec lequel il avait inscrit 103 buts en 89 matches disputés.
En renforçant les rangs de l’Olympiacos, grosse cylindrée du football grec, Youssef El Arabi n’a pas tardé à s’imposer comme étant le goleador attitré du club, qui, d’après des chiffres arrêtés à la date du 28 février dernier, a marqué en 24 matches de championnat local 17 buts avec à la clé 6 passes décisives. Alors qu’en C1 et en C2 européennes, il a pris part à 11 rencontres et trouvé le chemin des filets à 6 reprises dont le but de la qualification aux huitièmes de finale de l’Europa League à la dernière minute contre Arsenal qui restera gravé à jamais dans sa mémoire.  
Des performances  qui ne devaient en aucun cas passer inaperçues aux yeux du sélectionneur national qui a fait appel à ses services  après une absence de quatre années, depuis la double confrontation en mars 2016 contre le Cap Vert, match où il était buteur à l’aller (0-1) et auteur d’un doublé au retour (2-0). A 33 ans, Youssef El Arabi nourrit l’espoir légitime de réussir son come-back en sélection à qui se présentent deux échéances majeures : la CAN 2021 au Cameroun et le Mondial 2022 au Qatar.


Mohamed Bouarab
Mardi 7 Avril 2020

Lu 596 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 23 Octobre 2020 - 18:00 Le Real Madrid de pire en pire avant le clasico