Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

WAC-Ahly Tripoli ajourné pour samedi soir

Un report qui n’arrange pas les affaires des Rouges à une semaine de leur sortie africaine




Prévu initialement vendredi, le match devant opposer le WAC à Ahly Tripoli pour le compte du tour des 32èmes de finale aller de la Coupe arabe des clubs aura lieu en fin de compte ce samedi à partir de 20 heures au Complexe sportif Mohammed V à Casablanca.
Ce report s’explique par le fait que l’équipe libyenne n’a pu regagner mercredi la métropole, faute de visa qu’elle a obtenu jeudi, sachant que ce sont les dirigeants d’Ahly Tripoli qui ne n’ont pas effectué les démarches nécessaires à temps.
Bien entendu, la requête d’ajournement formulée par Ahly Tripoli a été satisfaite par le Wydad qui avait reçu un courrier de l’Union arabe de football appuyant la demande de report. Lequel report ne devrait point faire les affaires des Casablancais qui auront à disputer le 17 courant à domicile leur match de la cinquième journée de la Ligue africaine des clubs champions contre les Sud-Africains de Mamelodi Sundowns.  
Le WAC a relayé l’information de l’ajournement sur son site officiel, tenant en premier à annoncer à ses supporteurs que les billets qu’ils se sont procurés vendredi sont valables pour samedi.
Le Wydad qui retrouve la compétition arabe, sous sa nouvelle formule à élimination directe, aura à cœur d’aller le plus loin possible dans ce tournoi copieusement doté, puisqu’à chaque tour franchi, il y aura un sacré pactole à gagner. Sachant que le lauréat de l’édition 2018 de cette Coupe arabe aura droit à un joli chèque de 6 millions de dollars tandis que le finaliste recevra 2,5 millions de dollars.
Sur le papier, le WAC, champion d’Afrique en titre, partira avec les faveurs des pronostics mais il devra se méfier de cet adversaire, aguerri aux joutes continentales et qui ne manquera certainement pas de jouer à fond ses chances dans l’espoir de créer la surprise, ou du moins regagner le bercail avec les moindres dégâts.
Ce sera la première sortie officielle du WAC sous la houlette du coach Abdelhadi Sektioui qui a bien roulé sa bosse sur la scène nationale et qui voudrait confirmer son savoir faire aux niveaux régional et continental.
En tout cas, toutes les conditions sont réunies pour que le WAC puisse négocier ce cap sans dégâts, d’autant plus que les joueurs sont décidés à réussir leur campagne arabe et cela commence par le match de ce soir qui sera sifflé par un trio d’arbitrage mauritanien conduit par Bauchab Lamghafri.
Il convient de rappeler que le second représentant du football national en cette Coupe arabe, le Raja de Casablanca, devait affronter vendredi en déplacement l’équipe libanaise de Salam Zgharta.

Démission du comité administratif du Raja

Une semaine après son élection, le comité administratif du Raja, présidé par Moncef Abyad, a déposé jeudi sa démission collective. L’annoncé a été faite via un communiqué dans lequel les démissionnaires protestent contre des pratiques qui menacent les intérêts du club.
Un problème de plus voire de trop dont le Raja s’en serait bien passé sachant que le club est engagé en ce début de saison dans les tableaux africain et arabe.

Mohamed Bouarab
Samedi 11 Août 2018

Lu 879 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés