Libération



Facebook
Rss
Twitter






Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Voilà pourquoi la clim est toujours à fond dans les avions




A chaque départ ou retour de vacances, on se fait avoir : on est en tenue légère car on part/rentre d'une destination où il fait chaud et on attrape froid dans l'avion. Pourquoi ? Car la climatisation y est toujours à son maximum, sans pouvoir jamais la baisser. Alors à chaque voyage, on est emmitouflé dans un gros pull, sous les couvertures (souvent pas lavées) distribuées par la compagnie et on subit l'air frais pendant tout le vol. 
Mais pourquoi la clim est-elle toujours si forte ? Il y a une raison (heureusement, on commençait à penser que c'était par pure cruauté). Une étude d'ASTM International relayée par Metro UK explique qu'en avion, les personnes seraient plus susceptibles de s'évanouir et d'être victime d'hypoxie, une condition qui désigne une "diminution de la quantité d'oxygène distribuée par le sang aux tissus". Pour vulgariser, le corps ne reçoit pas assez d'oxygène et cela peut provoquer des évanouissements. 
En avion, à cause de la pression dans la cabine, l'hypoxie est un risque, et surtout si la température ambiante est élevée, détaille l'étude. Certaines personnes seraient capables de la supporter mais d'autres pourraient s'évanouir. Les compagnies aériennes préfèrent donc avoir des passagers qui ont froid que de potentiels passagers inconscients (on ne peut qu'être d'accord avec leur raisonnement).
On y pensera la prochaine fois que l'on enfile notre deuxième paire de chaussettes en plein milieu d'un vol long-courrier. C'est pour notre bien, en fait.

Libé
Mercredi 26 Juillet 2017

Lu 354 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.