Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Vers la reprise des échanges de visites familiales entre les camps de Tindouf et les provinces du Sud




Vers la reprise des échanges de visites familiales entre les camps de Tindouf et les provinces du Sud
Les dernières heures de la journée du vendredi 25 janvier ont été marquées par l’arrivée d’une délégation onusienne chargée de préparer un rapport détaillé sur l’éventuelle reprise des échanges de visites familiales entre les camps de Tindouf et nos provinces sahariennes.
Selon des sources proches de la MINURSO, les deux dames, une Allemande et une Suédoise,  qui formaient cette délégation avaient quitté la ville de Laâyoune, dans le courant de la semaine passée à destination des camps de Tindouf avec une escale de quelques heures à  Smara, afin de collecter le maximum d’informations sur la situation qui prévaut des deux côtés du mur de sécurité, de définir les besoins et d’asseoir une coordination afin de reprendre les visites interfamiliales. 
C’est dans le cadre des tentatives de la communauté internationale de consolider les activités et le rôle du HCR dans la région que s’inscrit le mouvement de ladite délégation qui a tenu une importante réunion au siège de la représentation onusienne à Laâyoune. Siège à partir duquel le HCR joue un rôle prépondérant en présentant des aides humanitaires aux habitants des camps de Tindouf et aura à superviser le dossier des échanges de visites qui est  essentiel pour restaurer la confiance débattue par les parties lors de la table ronde de Genève. Il est prévu que l’Allemande et sa collègue suédoise soumettent un rapport détaillé à l’envoyé onusien l’allemand Horst Köhler. Ce rapport comportera un aperçu de leur visite de la région. Rapport que l’envoyé du secrétaire Général de l’ONU  pourra inclure dans celui qu’il aura à présenter le 29 janvier  devant les membres du Conseil de sécurité de l’ONU dans le cadre de son exposé périodique sur la situation au Sahara à la lumière de la table ronde de Genève.
Durant plus de neuf ans, l'initiative a réussi à dépasser les aléas de la politique jusqu’en 2013 quand  la direction du Polisario annonce, de manière unilatérale, son retrait des visites pour des motifs «techniques».           
 

Ahmadou El-Katab
Lundi 28 Janvier 2019

Lu 716 fois


1.Posté par Oujdi le 28/01/2019 09:21 (depuis mobile)
Les bienvenus dans leur grand pays le Maroc

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés

Maroc Casablanca www.my-meteo.com