Vers de nouvelles règles de sécurité pour les travailleurs soumis à de fortes chaleurs aux Etats-Unis


Libé
Lundi 8 Juillet 2024

L'administration du président américain Joe Biden a proposé mardi de nouvelles règles visant à protéger le travail sous des températures extrêmement élevées, alors que les vagues de chaleur intensifiées par le changement climatique s'étendent de plus en plus à l'ensemble du pays.

Cette réglementation concernerait les facteurs, les livreurs, les ouvriers du bâtiment, les paysagistes, le personnel des restaurants et d'autres personnes exposées à des indices de chaleur constamment élevés, qui mesurent la température ressentie par l'Homme.

La mesure - qui s'adresserait à environ 35 millions de travailleurs, selon le gouvernement - s'appliquerait à ceux qui travaillent à l'intérieur ou à l'extérieur et qui peuvent s'attendre à être exposés à un indice de chaleur de 80 degrés Fahrenheit (26 degrés Celsius) ou plus.

"L'objectif de cette règle est de réduire de manière significative le nombre de décès, de blessures et de maladies dont souffrent les travailleurs qui sont exposés à une chaleur excessive (...) simplement parce qu'ils font leur travail", a déclaré un haut responsable de l'administration à la presse.

En vertu de ce règlement, les employeurs seraient tenus d'élaborer des plans de prévention des blessures et des maladies liées à la chaleur et de nommer un coordinateur de la sécurité en matière de chaleur sur le lieu du travail.

Si l'indice de chaleur devait atteindre 80 degrés Fahrenheit, les travailleurs devraient recevoir de l'eau potable et avoir accès à des zones de pause à l'ombre ou dans des espaces climatisés.
Certains travailleurs, comme le personnel médical d'urgence, ne seraient pas soumis à la nouvelle règle.

Cette annonce, qui intervient alors que l'été s'installe dans tous les Etats-Unis, fait partie d'une série de mesures dévoilées mardi par l'administration Biden concernant les chaleurs extrêmes.
Toutefois, cette nouvelle règle pourrait être supprimée par une nouvelle administration si M. Biden n'était pas réélu en novembre.


Lu 203 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dossiers du weekend | Actualité | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | USFP | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020 | Videos USFP | Economie_Zoom | Economie_Automobile | TVLibe










L M M J V S D
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31        





Flux RSS
p