Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Une délégation marocaine en visite à Alger

Participation du Maroc à la 3ème Réunion ministérielle du Dialogue 5+5




Une délégation marocaine en visite à Alger
Une délégation marocaine, conduite par le ministre de l'Economie et des Finances, Mohamed Benchâaboun, a pris part, dimanche à Alger, à la 3ème Réunion ministérielle «Finances et investissement» du Dialogue 5+5.
Cette réunion au cours de laquelle il a fait une intervention sur le thème «Aspects financiers/investissements liés au changement climatique et à la transition énergétique», a surtout porté sur l'intérêt d'améliorer le climat des affaires dans le bassin occidental de la Méditerranée pour plus d'attractivité d'investissement.
La réunion, marquée par la participation de l'ambassadeur du Maroc à Alger, Lahcen Abdelkhalek, a été aussi une opportunité pour les ministres des Finances des pays des deux rives de la Méditerranée d'examiner diverses questions d'intérêt commun, relevant des finances et de l'investissement.
Les participants ont débattu, particulièrement, de trois thématiques principales portant sur «Echanges d’information et de renseignement dans le domaine douanier», «Politique fiscale attractive pour l’investissement sans qu’elle soit dommageable», «Aspects financiers/investissements liés au changement climatique et à la transition énergétique», outre un volet portant sur «Les opportunités, les enjeux et les défis des Fintech».
Les travaux de la réunion réunissant les ministres des Finances des pays de l'Union du Maghreb arabe (UMA) et de la rive Nord de la Méditerranée devront être sanctionnés par une déclaration finale qui formulera la vision partagée sur les défis et opportunités des questions traitées.
Depuis son lancement officiel à Rome en 1990, le dialogue en Méditerranée occidentale, dit Dialogue 5+5, réunissant les pays de la rive Nord (France, Espagne, Italie, Malte et Portugal) et ceux de l'Union du Maghreb arabe (Maroc, Tunisie, Libye, Mauritanie et Algérie), a connu un nouvel élan comme en témoignent ses multiples déclinaisons dont celle des finances, entérinée en octobre 2015.
Ce Dialogue s’est révélé une plateforme  privilégiée pour les pays concernés qui permet des discussions et des échanges sur les expériences respectives, ainsi que les bonnes pratiques autour de thématiques ayant un intérêt particulier pour la région et ses pays.
La déclinaison financière du Forum de Dialogue 5+5 a permis jusque-là l’organisation de deux réunions ministérielles respectivement à Paris (janvier 2017) et La Valette (avril 2017).
La délégation marocaine, arrivée samedi à Alger, comprend également Fouzia Zaaboul, directrice du Trésor et des Finances extérieurs, Mohammed Manchoud, directeur de l’animation du réseau de la Direction générale des impôts, Chafik Essalouh, directeur des Etudes et de la Coopération internationale à l’Administration des douanes et des impôts indirects et Abdeslam Jorio de la direction du Budget.

Mardi 20 Novembre 2018

Lu 753 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés