Facebook
Rss
Twitter







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Un bateau Playmobil conçu par deux enfants écossais réussit un improbable tour du monde



L’Adventure, un bateau construit avec les blocs de plastique par deux enfants, vient d’arriver au large du Venezuela. Depuis un an et son départ d’Ecosse, le jouet que l’on peut suivre sur Internet passionne dans le monde entier.
C’est un improbable rêve d’enfants que sont en train de réaliser Ollie et Harry Ferguson, huit et cinq ans. En mai dernier, un peu aidés par leur père MacNeill, les deux petits écossais décident de lancer à la mer leur bateau en plastique avec un système de suivi sur Internet. Un an plus tard, après avoir bravé la mer Baltique et celle du Nord, leur création flotte à quelques centaines de kilomètres au large du Venezuela.
Pour pouvoir affronter les mers les plus violentes et réussir ce que le Titanic avait essayé en vain, cette toute petite réplique de bateau pirate a été quelque peu «tunnée». Rien de bien révolutionnaire, toutefois, seulement un revêtement en polystyrène pour l’aider à flotter mieux et un contrepoids pour le stabiliser. Mais surtout, il abrite un petit message qui demande à quiconque retrouverait le jouet sur une plage de le remettre à l’eau pour qu’il poursuive son aventure. Simple, mais donc très efficace, puisque grâce au système de suivi qui a été intégré , on peut vérifier que l’Adventure est bien en train de se payer la plus improbable des transatlantiques.
En plus d’être efficace, ce système de message à la mer permet à la petite famille d’avoir régulièrement des photos de passants ou de matelots, à travers le monde entier, qui immortalisent les allers et venues de ces blocs de Playmobil dans l’océan. «Tous ceux qui ont récupéré le bateau ont été hyper sympas, ont pris des photos et l’ont réamarré, a confirmé MacNeill Ferguson auprès de la BBC. Les gens ont vraiment bien compris l’esprit du projet». Et de préciser que ses enfants «apprécient énormément les messages dans lesquels on leur explique où le bateau vient d’être remis à l’eau quelque part».

Mercredi 2 Mai 2018

Lu 356 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.



Flux RSS