Facebook
Rss
Twitter







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Troisième journée du championnat national de Basketball

Le MAS stoppé net à Fès


Troisième journée du championnat national de Basketball
Impressionnant aussi bien en défense qu’en attaque, l’IRT a mis fin à l’ascension du MAS, chez lui à Fès.Ce dernier n’a pas  à rougir de cette nouvelle défaite cette saison face à l’une des meilleures formations du championnat national –en l’occurrence l’IRT de Tanger le champion en titre et finaliste de la Coupe du Trône. Le cub du Boghaz a démontré encore une fois qu’il faudra compter sur lui cette saison. Son effectif de stars est une véritable constellation et les vedettes, sous la férule de Nizar Mesbahi, n’oublient pas que le basketball commence par la défense. Le MAS avec quatre vingt dix points après trois prolongations respectives (78-78), (89-89) a cédé au décompte final 90-99. Les séquences du match se sont déroulées dans la salle du 11 Janvier le lundi en nocturne  devant un grand public enthousiaste composé également d’une minorité des fans de l’IRT.
Lors du premier quart-temps, les visiteurs ont pris d’assaut le panier des locaux en les dominant totalement  avec une défense individuelle très athlétique et des changements rapides qui ne laissaient la moindre ouverture au trio fassi Alfa Traoré, Matar N’Baye et Bassir Houari, ce qui va leur permettre de creuser un écart de 12 pts au terme de ce set (14-26). Le deuxième quart-temps a connu presque le même style de jeu  avec un réveil des scoreurs Alfa,  Matar, Hjira et Bossi qui ont quand même réduit le compteur de 12 à 6 pts. (39-45).
La fin de la troisième manche a connu un sursaut des locaux qui sont parvenus à prendre le dessus pour la première fois (65-62). Lors du dernier quart-temps, les choses se sont corsées pour les deux formations puisqu’aucune d’entre elles n’a pu imposer son vrai rythme pour sceller la partie à son actif. C’est pourquoi le MAS et l’IRT ont été contraints à jouer trois prolongations de 5mn chacune (78-78), (89-89) et 90/99 au score final. Lors de la troisième prolongation les Fassis ont tenté d’augmenter leur intensité défensive, mais souffraient d’efficacité dans ses attaques. En revanche, la richesse du banc de touche de l’IRT s’est révélée, comme attendu, un argument de poids qui a fait la différence. En somme le MAS a perdu le match dans la troisième prolongation puisqu’il n’a marqué qu’un seul point.
Les quatre matchs programmés à Casablanca, Salé, Essaouira se sont déroulés comme prévu pour le compte de la troisième journée retour. Au terme de laquelle toutes les équipes hôtes se sont imposées, hormis l’ASE qui a trébuché très difficilement devant le Raja de Casablanca après deux prolongations. Le Wydad devant un public peu nombreux n’a pas fait dans le détail pour vaincre l’Ithri de Nador. Dès l’entre-deux, les Rouges ont imposé leur pressing ce qui a incité les visiteurs à commettre une multitude de fautes que ce soit en défense ou en attaque pour achever le premier set sur la marque de 28-21. A signaler que lors de cette première manche, la partie fut interrompue environ 5 minutes et ce, en raison d’une balle contrée par un défenseur wydadi, mais accordée par l’arbitre.
Cet acte n’a pas été admis par certains wydadis  qui s’en sont pris à l’arbitre Hatin. D’après un dirigeant du WAC referee était à l’origine de deux défaites du WAC. Le deuxième quart-temps, nous avons constaté que les Nadoris sont rentrés dans le vif de la partie et sont parvenus à réduire la marque au terme de ce set à trois points d’écart 43/40.
De retour des vestiaires, le coach Ghissassi a vu juste en engageant Chetahi Abdelghani comme garde de corps de Adnane M’ssaâdia (6 pts) très dynamique  sous les panneaux ce qui a handicapé son efficacité. Cependant, les deux autres scoreurs de l’Ithri en l’occurrence Haj Souleymane (19 pts), Ouchen Hicham (22 pts) et Faye Dodo (12 pts) ont été laissés libres dans leurs actions. Ainsi les visiteurs ont tenu tête au Wydad et ont failli créer la surprise si ce n’était l’expérience de Karim Ayadi 21 pts, Dahi Arnaud (26pts) et Erouga Abdelfetah (15pts). Ce troisième quart-temps a connu un très léger avantage du WAC 65-60 qui remporte cette rencontre sur le score de 84/76.
Le match joué à Essaouira entre l’ASE et le Raja a connu un scénario invraisemblable puisque tantôt ce sont les locaux qui mènent et tantôt ce sont les visiteurs qui prennent l’avantage. Quoi qu’il en soit, la rencontre a connu des phases de jeux attrayantes spectaculaires. Preuve en est, la partie a connu deux prolongations de 5 minutes qui ont donné la victoire au décompte final au Raja de Casablanca. Un succès arraché au forceps grâce notamment à un Mounir Bouhlal des grands jours.
A signaler que la rencontre a connu quelques actes antisportifs envers les arbitres sans toutefois dépasser les limites. Ce qui a été dit de la rencontre ASE/RCA s’applique aussi pour le match CMC/KAC. Ainsi, les Municipaux n’ont pas raté l’occasion grâce à l’avantage de la salle et du public pour prendre leur revanche du match-aller et infliger aux Gharbaouis une défaite qui les dégringolent au bas du tableau pour cohabiter avec eux avec 14 pts chacun.
A Salé, dans la salle Fathallah Bouazzaoui pleine à craquer s’est déroulé le derby des riverains entre l’ASS et le FUS. Le match a connu une première mi-temps tout juste moyenne. En revanche, le seconde mi-temps, les deux formations ont démontré au public leurs vraie capacités en pratiquant un jeu plaisant, moderne qui honore le basketball national. Il y a lieu tout d’abord de rendre hommage à tous les acteurs de cette rencontre et particulièrement aux arbitres Guerjmi-Khantour et des joueurs Zakaria Mesbahi (ASS) meilleurs marqueurs et Mohamed Mouak meilleur distributeur. Voici par ailleurs les scores des quatre quart-temps (18-10), 31/26, 50-46 et 72-69 au décompte final.

Abdelmajid Bouslim
Mercredi 21 Janvier 2009

Lu 387 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.
br

Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 24 Octobre 2021 - 18:05 Patrick De Wilde, le globe-trotter

Dimanche 24 Octobre 2021 - 18:00 Le HUSA renoue avec la victoire

Dossiers du weekend | Actualité | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020








Flux RSS