Libération




Facebook
Rss
Twitter






Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Suspension des cours jusqu'à nouvel ordre




Suspension des cours jusqu'à nouvel ordre
Les cours seront suspendus à partir du lundi 16 mars, jusqu'à nouvel ordre, dans l’ensemble des crèches, des établissements d’enseignement, de formation professionnelle et des établissements universitaires, qu'ils soient privés ou publics, a annoncé vendredi le ministère de l’Education nationale, de la Formation professionnelle, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique.
Cette décision s'inscrivant dans le cadre des mesures de prévention visant à endiguer la propagation du Coronavirus "Covid-19", est applicable à l'ensemble des établissements d'enseignement supérieur publics et privés, les établissements de formation des cadres ne faisant pas partie d'universités, les écoles et les centres de langues relevant des Missions étrangères et les centres de langues et ceux de soutien scolaire privés, a précisé le ministère dans un communiqué.
Le ministère a affirmé qu'il ne s'agit nullement de vacances scolaires exceptionnelles, d'autant plus que les cours seront dispensés à distance afin de permettre aux élèves de poursuivre leurs études tout en restant à domicile.
La décision de suspension des cours représente une mesure préventive visant à protéger la santé des élèves, des stagiaires, des étudiants, des cadres administratifs et pédagogiques exerçant dans les établissements d'enseignement et tous les citoyens, l'objectif ultime étant de lutter contre la propagation du virus Corona, déclaré comme une "pandémie" d’envergure mondiale par l'OMS.
"Dans le souci de contribuer à faire face à cette situation exceptionnelle, les cadres pédagogiques et administratifs sont appelés à s'investir efficacement dans la mise en œuvre des mesures à prendre en vue de garantir la continuité des cours en mettant à disposition suffisamment de ressources numériques et audiovisuelles et de kits didactiques pour les besoins d'un enseignement et d'une formation à distance en faveur des apprenants", souligne-t-on de même source.
Le ministère assure qu'il veillera à informer la famille de l'éducation, de la formation et de la recherche scientifique ainsi que les apprenants, leurs parents et les citoyens, de tous les développements qui surviennent dans cette conjoncture exceptionnelle via tous les canaux disponibles.
Les ministères de l’Intérieur, de l’Education nationale, de la Formation professionnelle, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique et de la Santé ont néanmoins informé les élèves, les étudiants, les stagiaires et leurs parents, ainsi que l’ensemble des citoyens que cette suspension des cours ne signifie aucunement l’instauration de vacances scolaires exceptionnelles mais juste l’arrêt des cours présentiels et leur remplacement par des cours à distance.
Cette suspension s’inscrit dans le cadre des mesures exceptionnelles de prévention visant à protéger la santé des élèves, des étudiants, des stagiaires, et de l’ensemble des citoyens appelés à respecter les règles d’hygiène, à éviter les poignées de mains, et à ne pas entrer en contact avec des personnes âgées ou dont la santé est particulièrement fragile, précisent les ministères dans un communiqué conjoint.
Les élèves, les étudiants et les stagiaires sont ainsi appelés à demeurer chez eux, à ne pas voyager et à ne pas pratiquer d’activités ludiques, sportives ou toutes autres activités et à suivre les cours qui seront diffusés à partir du lundi 16 mars 2020 à travers le portail électronique "TilmidTICE" ou via la chaîne de télévision “Arrabia”, selon la même source.
Pour sa part, le ministère des Habous et des Affaires islamiques a annoncé la suspension, à partir de ce lundi 16 mars 2020 et jusqu'à nouvel ordre, des cours au sein des établissements éducatifs relevant de l'Université Al-Quaraouiyine et dans les instituts de l'enseignement traditionnel et les écoles coraniques, ainsi que les cours d'analphabétisme dans les mosquées et dans les espaces de l'enseignement primaire traditionnel, qu'ils soient publics ou privés.
Le ministère est en train d'étudier les dispositions qui seront adoptées pour remplacer ces cours, souligne un communiqué de ce département.
Les cours et l'ensemble des activités culturelles, pédagogiques, sportives et éducatives dispensés par les établissements relevant du ministère de la Culture, de la Jeunesse et des Sports ou placés sous sa tutelle ont  été, eux aussi, suspendus depuis samedi 14 mars, et ce jusqu’à nouvel ordre.
La suspension concerne les crèches des secteurs public et privé, les écoles maternelles, les clubs féminins, les Centres de qualification professionnelle pour femmes, les maisons pour jeunes, les maisons de culture, les Centres socio-sportifs, les salles de sport et les piscines couvertes, ajoute la même source.
Il s’agit aussi des centres culturels, des centres d'accueil et de colonies de vacances, des établissements et salles dédiés au sport, des bibliothèques, des salles de lecture, des théâtres et des salles de cinéma.
Cette décision concernera également les établissements de formation et instituts d’enseignement supérieur relevant des départements de la culture, de la jeunesse, des sports et de la communication.
Cette mesure vise la protection de la santé des enfants, des élèves, des étudiants, des jeunes et des cadres des départements relevant du ministère en vue d’éviter la propagation du virus, souligne la même source.

Les plateformes informatiques non officielles ne sont pas fiables

Toute plateforme numérique et tout programme informatique en dehors de ceux mis en place ou annoncés officiellement "ne sont pas fiables", a affirmé samedi le ministère de l'Education nationale, de la Formation professionnelle, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique.
Le département a fait cette annonce dans un communiqué au lendemain d'un autre publié au sujet de la suspension des cours, tous cycles confondus, dans le cadre des mesures de prévention visant à endiguer la propagation du Coronavirus Covid-19.
Selon la même source, le ministère de l’Education nationale veille à la mise en œuvre de mesures pour garantir la continuité pédagogique et l'apprentissage scolaire pour tous les apprenants et affirme qu'il annoncera par voie de communiqué détaillé les modalités d'accès aux cours, tout comme il publiera un guide à ce sujet sur son site web officiel et sa page Facebook.

Lundi 16 Mars 2020

Lu 1263 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.