Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Sortie de crise au Raja : Hasbane et Fakhir s’engagent pour le titre




Il était temps pour mettre un terme au rififi qui n’a que trop secoué la demeure rajaouie. Le président et l’entraîneur du club, Saïd Hasbane et M’Hamed Fakhir se sont rencontrés lundi pour dissiper leurs malentendus et ouvrir une nouvelle page faite d’entente pour l’intérêt des Verts.
Lors de cette rencontre qui a vu la présence de Fathi Jamal, président de l’association des anciens joueurs du Raja, Hasbane et Fakhir  ont décidé d’enterrer la hache de guerre en vue d’entrevoir le futur proche du Raja avec optimisme.
Pour ce faire, Saïd Hasbane s’est engagé à s’acquitter des arriérés dus aux joueurs de l’équipe première.  Quant à M’Hamed Fakhir, soutenu plus que jamais par le président des Verts alors qu’il y a quelques jours il avait jeté l’éponge, il se trouve désormais dans l’obligation de ne plus faire de déclarations portant atteinte au comité ou influençant la marche du club.
La famille du Raja voudrait à tout prix aborder la dernière ligne droite du championnat national de football dans de bonnes dispositions, sachant que, contrairement aux autres clubs du terroir minés par des crises en tous genres, les Verts sont parvenus à s’en tirer à bon compte, réussissant jusqu’ici de probants résultats. La situation prête au satisfecit et à l’optimisme mesuré puisque l’équipe s’impose comme étant un sacré dauphin aux aguets du moindre faux pas du leader wydadi. Comptant un match en moins face au FUS, le Raja a été l’auteur  en 21 sorties de onze victoires, contre neuf nuls et une seule défaite.
Pour rappel, les prémices d’une fin de crise se dessinaient depuis la semaine dernière lorsque le comité dirigeant avait décidé de diffuser via le site officiel du club, rajacasablanca.com, un communiqué pour faire la part des choses. Annonçant entre autres points l’annulation de l’assemblée générale extraordinaire prévue initialement le 7 avril et indiquant  son intention de poursuivre les efforts dans l’objectif de rééchelonner et d’éponger les dettes du club envers les établissements créanciers. Le comité s’était fixé comme date butoir fin avril afin de définir les modalités de cette opération.

Mohamed Bouarab
Mercredi 29 Mars 2017

Lu 634 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif










Mots Croisés