Facebook
Rss
Twitter









Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Seules des négociations politiques dans le cadre du Plan d'autonomie sont en mesure de mettre fin au différend

Mike Pompeo, secrétaire d'Etat américain





Seules des négociations politiques dans le cadre du Plan d'autonomie sont en mesure de mettre fin au différend
Le Maroc est un modèle de tolérance pour la région et le monde, a affirmé, vendredi, le secrétaire d'Etat américain, Mike Pompeo. "Les efforts du Maroc pour promouvoir la tolérance - partant de sa tradition historique de protection de sa minorité juive, à la signature de la Déclaration de Marrakech, jusqu'à l'accord d'hier avec Israël - constituent un modèle pour la région et pour le monde entier", a indiqué, dans un communiqué, Mike Pompeo.

 "Les Etats-Unis, Israël et le Maroc ont choisi la paix et le monde en est meilleur", a-t-il poursuivi, notant que la décision de la reprise des relations diplomatiques entre Israël et le Maroc est "une autre étape remarquable vers la paix". Le chef de la diplomatie américaine a rappelé que le président américain Donald Trump a également "reconnu la souveraineté marocaine sur le Sahara", soulignant que les Etats-Unis restent convaincus que seules des négociations politiques sont en mesure de mettre fin à ce différend.

"Comme nous l’avons dit depuis longtemps, nous pensons que ces négociations devraient se dérouler dans le cadre du plan marocain d’autonomie", a répété Mike Pompeo. Revenant sur les relations séculaires entre Washington et Rabat, il a rappelé qu'en 1777, le Maroc a été le premier pays à "accorder une reconnaissance diplomatique" aux Etats-Unis d'Amérique.

"Cette même année, le Maroc a ouvert ses ports aux navires de la nouvelle république américaine, ce qui nous a permis de favoriser nos échanges commerciaux et de soutenir notre lutte pour la liberté. Notre amitié a perduré", s’est félicité le secrétaire d'Etat américain.
 

L'ambassadeur US présente la carte complète du Maroc adoptée par le gouvernement américain

L' ambassadeur des Etats-Unis au Maroc, David Fischer, a présenté, samedi à Rabat, la carte du Maroc, incluant les provinces du Sud, qui a été officiellement adoptée par le gouvernement américain. "Je suis ravi de présenter la carte du Royaume du Maroc officiellement adoptée par le gouvernement américain", a-t-il souligné lors d’un point de presse tenu dans le sillage de la décision historique des Etats-Unis de reconnaître la souveraineté pleine et entière du Maroc sur son Sahara. Cette carte est la "représentation tangible" de la proclamation audacieuse faite par le président Donald Trump il y a deux jours, qui reconnaît la souveraineté du Maroc sur son Sahara, a-t-il indiqué.

Il a, en outre, souligné qu’il compte offrir cette carte comme présent à Sa Majesté le Roi Mohammed VI, en signe de reconnaissance du leadership “audacieux” du Souverain et Son soutien continu et précieux en faveur de l’amitié profonde entre les Etats-Unis d’Amérique et le Royaume du Maroc. L’ambassadeur américain a, par la suite, signé la carte complète du Maroc que le gouvernement américain a officiellement adoptée. La décision historique des Etats-Unis de reconnaître la souveraineté pleine et entière du Maroc sur son Sahara a été annoncée jeudi lors d'un entretien téléphonique de SM le Roi Mohammed VI avec le président américain, Donald Trump. A titre de première concrétisation de cette initiative souveraine de haute importance, les EtatsUnis ont décidé d’ouvrir un consulat à Dakhla, à vocation essentiellement économique, en vue d’encourager les investissements américains et contribuer au développement économique et social, au profit notamment des habitants des provinces du Sud.

Libé
Dimanche 13 Décembre 2020

Lu 270 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dans la même rubrique :
< >

Mardi 11 Mai 2021 - 12:50 L'Europe poursuit son déconfinement