Facebook
Rss
Twitter







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Sales temps pour le Wydad et le Raja

Walid Regragui: Merci de m 'accueillir dans la famille du Wydad. J'espère qu 'ensemble on gagnera beaucoup de titres


Une pré-saison des plus délicates pour le Wydad et le Raja. Alors que bon nombre de clubs sont en train de préparer dans des conditions optimum la prochaine saison, l’histoire est toute autre pour les deux grosses écuries de la métropole. Le WAC a été récemment rappelé à l’ordre par la Confédération africaine de football, le sommant à régler les litiges financiers qui l’opposent à son ex joueur,Chisom Chikatara. La direction des Rouges est tenue de verser à l’international nigérian 250.000 dollars,sinon le club casablancais se trouverait sous la menace d’être exclu de la compétition africaine, à savoir l’édition 2021- 2022 de la Ligue des champions dont le coup d’envoi du tour préliminaire est prévu en septembre. Des misères dont le WAC se serait passé volontiers en vue de se focaliser au maximum sur la prochaine saison sous la conduite de son nouvel entraîneur, Walid Regragui, qui vient d’officialiser son contrat, succédant ainsi au vieux routier tunisien Fawzi Benzarti qui avait remporté avec le club le titre de champion du Maroc, sans pour autant pouvoir réussir le triplé tant escompté : Botola, Ligue des champions et Coupe du Trône. En attendant, le WAC est dans l’obligation de régler bon nombre de litiges, étape sine qua non afin de procéder à un renforcement de son effectif qui a vu partir, du moins pour le moment, deux cadres, à savoir Mohammed Ounnajem et Ayoub El Kaabi, sans omettre Soufiane El Mouddan, peu utilisé par Benzarti et qui a préféré rompre son contrat pour tenter une nouvelle expérience avec la Renaissance deBerkane, bien lancée, elle, dans son opération de recrutement sous la houlette du cadre congolais Florent Ebengué. A l’instar du Wydad, le voisin rajaoui vit lui aussi des moments difficiles qui n’ont fait que trop durer. A quelques jours du match gala contre l’AS Rome, programmé samedi prochain au stadio olimpico de la capitale italienne, les joueurs du Raja sont allés cette fois jusqu’à mettre en exécution leur menace, après avoir boycotté une séance d’entraînement, vu qu’ils n’ont pas reçu une partie de leurs dus. La situation risque de s’aggraver davantage en dépit de la vente des deux meilleurs éléments de l’équipe, Soufiane Rahimi et Ben Malongo qui a drainé à la trésorerie du club un pactole dépassant les 6 millions de dollars. Un montant insuffisant pour éponger l’ensemble des dettes des Verts qui, fort heureusement, comptent une autre option pours’en sortir, la victoire en finale de la Coupe arabe Mohammed VI des clubs champions prévue le 21 courant au Complexe Moulay Abdellah de Rabat contre la formation saoudienne d’Al Ittihad de Jeddah. Une consécration dans cette épreuve devrait permettre aux dirigeants du club de pousser un grand ouf de soulagement et d’aborder dans de bonnes dispositions les travaux de l’assemblée générale qui aura lieu le 27 de ce mois. Le scénario contraire serait difficile à digérer du fait que le Raja s’enfoncerait davantage dans la crise et serait obligé de se séparer, contre son gré, de certains cadres qui exigent leurs émoluments,sinon ils partiront voir ailleurs, faire les beaux jours d’autres clubs d’ici ou d’ailleurs prêts à casquer de l’argent sans tarder. 

Mohamed Bouarab
Jeudi 12 Août 2021

Lu 373 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.
br

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 15 Octobre 2021 - 18:00 Mbappé de retour avec le PSG

Dossiers du weekend | Actualité | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020








Flux RSS