Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

S.M le Roi lance les travaux de construction du nouveau siège de la DGSN

Le Souverain inaugure le Centre de radiologie et d'analyses médicales de la Sûreté nationale




Sa Majesté le Roi Mohammed VI a procédé, mercredi au quartier Riad à Rabat, au lancement des travaux de construction du nouveau siège de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN), un projet qui se veut un vecteur de modernité et d'efficience dans les actions de la DGSN, au service de la sécurité du Maroc et de la quiétude des Marocains.
Ce geste Royal est une reconnaissance des efforts inlassables et des sacrifices considérables consentis par les femmes et les hommes de cette institution, pour garantir la sécurité des citoyens, protéger leurs biens et préserver l’ordre public, ainsi que de l’esprit de mobilisation, de vigilance et de fermeté dont font preuve ses membres dans l'accomplissement de leurs fonctions.
Mobilisant un budget prévisionnel global de 2 milliards de dirhams, la réalisation du nouveau siège de la DGSN s'inscrit en droite ligne du discours Royal adressé à la Nation à l’occasion du 17ème anniversaire de l’accession du Souverain au Trône de ses glorieux ancêtres (30 juillet 2016) dans lequel S.M le Roi avait invité le gouvernement à doter l’institution policière de toutes les ressources humaines et financières nécessaires pour lui permettre de remplir convenablement ses missions.
Erigé sur un terrain d'une superficie globale de 20 hectares, le nouveau siège de la DGSN sera bâti selon les normes architecturales marocaines et constituera un véritable complexe administratif moderne et intégré, abritant toutes les directions et services centraux de la Sûreté nationale, ainsi qu'une salle de conférences d'une capacité de 1.200 places.
Le futur siège de la DGSN, qui sera réalisé dans un délai de 5 ans, comprendra également un musée de la Sûreté nationale - retraçant l’histoire de cette grande institution - un centre pour archives, un centre pour activités sportives, un centre d'enregistrement des données identitaires et d'impression des cartes nationales, un centre d'hébergement des forces de réserve, un centre informatique et un parking d'une capacité de 1.500 véhicules.
Sa conception urbanistique moderne et son cachet architectural marocains répondent, à la fois, aux exigences et caractéristiques techniques requises par les installations sensibles de sécurité et aux enjeux esthétiques et écologiques. De même, le futur siège de la DGSN bénéficiera d'une accessibilité améliorée de par son emplacement au quartier Ryad et sa connexion au réseau routier et autoroutier grâce à la rocade sud de Rabat.
Ce projet structurant, qui respecte les standards internationaux en termes d’accessibilité des personnes à mobilité réduite, vise le regroupement des différents services centraux de la Sûreté nationale dans un seul bâtiment, qui répond aux normes de sécurité les plus élevées, intègre les dernières technologies de pointe, accompagne le développement et la modernisation qu'a connus l'institution policière, tant en ressources humaines que matérielles, et participe à la consolidation du modèle marocain de sécurité nationale.
Sa Majesté le Roi a, par ailleurs, procédé, mercredi au quartier Ryad à Rabat, à l'inauguration d'un centre de radiologie et d'analyses médicales de la Sûreté nationale, une nouvelle illustration de la bienveillance constante qu'accorde le Souverain aux membres de cette authentique institution.
Ce projet s'inscrit en droite ligne des efforts continus déployés par S.M le Roi en vue de créer un climat social homogène qui assure aux fonctionnaires de la Sûreté nationale, les conditions d'une vie digne, une couverture sanitaire et des acquis matériels et moraux leur permettant de s'acquitter de leur devoir national et de veiller à la sécurité et à la quiétude des citoyens.
Sa réalisation entre dans le cadre de la mise en œuvre des Hautes orientations Royales prônant la promotion et la modernisation des prestations médico-sociales offertes à la famille de la Sûreté nationale, eu égard au sens du devoir et de sacrifices dont font preuve les hommes et les femmes de cette institution tout au long de l'histoire de Royaume.
Ce nouveau centre de radiologie et d'analyses médicales s'inscrit aussi dans le cadre de l'élargissement de l’offre de soins au profit des fonctionnaires de la Sûreté nationale, actifs et retraités, ainsi qu’à leur famille, et ce en développant des projets médicaux de niveau secondaire. Il vient ainsi renforcer le réseau des services de santé et de soins primaires de la Sûreté nationale, implanté sur tout le territoire national.
Contribuant à la promotion et à la protection sociale des membres de la grande famille de la Sureté nationale, le centre de radiologie et d'analyses médicales, édifié en trois niveaux (sous-sol, RDC, 1er étage) sur un terrain d'une superficie de 1.000 m2, comporte un centre de radiologie, un laboratoire d'analyses médicales et un hôpital de jour, l'ensemble est doté de matériels et d'équipements de dernière génération.
Ainsi, le centre de radiologie abrite des salles de radiologie standard et panoramique dentaire, d'imagerie par ultrasons, de mammographie numérique (dépistage précoce), d'ostéodensitométrie, d'imagerie par résonance magnétique (IRM), et un scanner 32 barrettes (64 coupes).
Quant au laboratoire d’analyses médicales, il comprend des unités de prélèvement, de microbiologie (examens bactériologiques, mycologiques, parasitologiques et virologiques), d'immuno-hématologie et immunologie (groupage et phénotypage sanguin, tests d'allergologie, tests d'auto-immunité) et d'hématologie (hémogramme, myélogramme, bilan d'hémostase).
Ce laboratoire comporte également une unité de biochimie pour les examens de routines (ionogramme, bilan hépatique, bilan glyco-lipidique, bilan rénal, bilan martial, gaz du sang) et ceux spécialisés (bilans hormonaux, bilan de fertilité, marqueurs tumoraux, marqueurs cardiaques, bilan vitaminique, sérologie infectieuse, électrophorèse des protéines sériques).
Pour ce qui est de l'hôpital de jour, il comprend huit chambres individuelles pour des consultations médicales générales et spécialisées, et une prise en charge ambulatoire des pathologies médicales les plus fréquentes.
Afin de remplir pleinement sa mission, le centre de radiologie et d'analyses médicales compte parmi ses effectifs médicaux et paramédicaux quatre médecins de différentes spécialités, huit techniciens de laboratoire, quatre techniciens de radiologie, quatre infirmiers anesthésistes préleveurs, quatre infirmiers polyvalents, quatre cadres administratifs et dix agents de soutien.
Le nouveau centre est également doté de deux unités médicales mobiles équipées de matériel nécessaire, allant du relevage et brancardage jusqu'à des opérations de réanimation et des interventions chirurgicales sur place, l'objectif étant d'assurer au patient un transport médicalisé de qualité.

Vendredi 26 Avril 2019

Lu 1093 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés

Maroc Casablanca www.my-meteo.com