Facebook
Rss
Twitter







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Renforcement de l’infrastructure de l'hôpital Ibn Baja de Taza


L' infrastructure sanitaire de l’hôpital provincial Ibn Baja à Taza vient d’être renforcée, grâce à l’extension du centre d’hémodialyse pour les patients souffrant d'insuffisance rénale et la création d’un service de médecine et de chirurgie pédiatrique. Le premier projet vise à augmenter le nombre de bénéficiaires des séances d’hémodialyse de 117 à 240 personnes et renforcer le nombre de lits de 25 à 50 et de machines d’hémodialyse de 25 à 50 unités, ce qui permettra de croître le nombre des séances hebdomadaires à 500 au lieu de 254 auparavant. Etalé sur une superficie couverte de 483m2, ce projet sera réalisé avec un coût d'environ 10,5 millions de DH, en partenariat avec l'Initiative nationale pour le développement humain (INDH), l'Association provinciale de soutien aux patients en insuffisance rénale -Taza et la délégation de la santé. L’hôpital provincial Ibn Baja à Taza a vu également le lancement du service de médecine et de chirurgie pédiatrique, aménagé avec une enveloppe budgétaire de 1,8 MDH, en partenariat avec l'INDH, dont la contribution s’élève à 600.000 DH, le Conseil de la région de Fès-Meknès avec un montant d'un million de DH et l'Association des médecins de Taza (200.000 DH), outre la contribution en matériel de la délégation de la santé. Dans une déclaration à la presse, le directeur de l’hôpital provincial Ibn Baja, Khalid El Filali, a souligné que cette infrastructure sanitaire vise à améliorer les services de santé fournis aux patients et à les généraliser à travers des équipements modernes, ajoutant que l’aménagement du centre d’hémodialyse pour les patients souffrant d'insuffisance rénale à Taza augmentera le nombre de bénéficiaires. Il a aussi fait savoir que cette action s’inscrit dans le cadre du plan de l'administration visant l’amélioration des services et leur généralisation. De son côté,Abdeladime Misbah, président de l'Association des médecins de Taza, a estimé que l’aménagement du service de médecine et de chirurgie pédiatrique, qui dispose désormais de matériel dernière génération, répondra largement aux attentes des citoyens. Il a aussi relevé que cette réalisation représente ‘’un saut qualitatif’’ pour l’hôpital provincial Ibn Baja, relevant que l'association œuvrera en collaboration avec le reste des partenaires à aménager et élargir plusieurs services de l’hôpital, y compris la réhabilitation de l'hôpital Ibn Rochd à Taza.

Libé
Mardi 2 Février 2021

Lu 395 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.
br

Dossiers du weekend | Actualité | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020








Flux RSS