Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Rachid El Morabity assoit sa domination avec un 5ème titre au Marathon des sables




Chez les dames Elisabet Barnes s’adjuge un second titre

Sans surprise, le Marocain Rachid El Morabity a remporté, vendredi 14 avril, la 32e édition du Marathon des sables, à l’issue de la cinquième et dernière étape disputée entre Jbel El Mraier et Merdani  (région d’Errachidia) sur une distance de 42,2 km.
Le natif de Zagora a franchi la ligne d’arrivée au bout de 3h 10 min 09 secondes, suivi, 7 secondes plus tard, de son frère cadet, Mohamed, puis d’un autre Marocain, Aziz El Akad, arrivé moins de 2 min plus tard.
L’image des deux frères El Morabity tombant dans les bras l’un de l’autre, et le cadet qui ne pouvait contenir son émotion… Le symbole est fort ! Surtout lorsque l’on pense à la réponse du jeune Mohamed à un journaliste qui voulait savoir le conseil que leur mère avait donné à lui et à son aîné au moment de leur départ pour le Marathon des sables. «Elle nous a souhaité bonne chance à tous les deux et prié pour qu’on termine la course ensemble, sains et saufs!», avait-il confié.
Avec ce nouveau sacre, Rachid El Morabity égale le nombre de titres (5) de celui qui l’avait lancé dans le grand bain du Marathon des sables, Mohamad Ahansal en l’occurrence. «Je suis très content de marcher sur les pas de ce grand champion. Je lui dois beaucoup», déclare-t-il.
Désormais, c’est le record de Lahcen Ahansal (10 titres) qui est dans sa ligne de mire. Mais vu toute la meute de jeunes loups ambitieux qui sont aux aguets, ce ne sera pas une sinécure !
Dans le sillage de son aîné, Mohamed El Morabity s’est classé 2e au général à l’issue des cinq étapes. Pour une première participation, c’est plus qu’une performance, c’est un exploit ! Rachid El Morabity peut donc se rassurer : la relève sera assurée…
Abdelaziz Baghazza et Samir Akhdar sont respectivement 4e et 6e au général. Avec les deux frères El Morabity, cela fait 4 Marocains dans le Top 10 de cette 32e édition.
Pour rappel, depuis la première édition du Marathon des sables en 1986, le Maroc compte 24 titres, dont deux remportés par une femme, Touda Didi.
Chez les femmes, c’est Elisabet Barnes qui remporte cette 32e édition. C’est le deuxième sacre de la Suédoise dans cette épreuve après son titre gagné en 2015.
La Française Nathalie Mauclair (2e) et la Brésilienne Fernanda Maciel (3e) complètent le podium féminin. Un podium auquel n’a pu accéder la Marocaine Aziza Raji, qui en est à sa deuxième tentative. Classée 5e l’année dernière, elle a fini 6e cette année. La troisième tentative sera peut-être la bonne. Rendez-vous en 2018 à l’occasion de la 33e édition!

Libé
Lundi 17 Avril 2017

Lu 472 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito











Mots Croisés