Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Rabat et Brazzaville donnent une nouvelle impulsion à leur coopération bilatérale




Signature de 14 accords touchant divers domaines

Comme annoncé dans l’une de nos éditions précédentes, plusieurs accords de coopération ont été signés entre le Royaume du Maroc et la République du Congo en marge du 1er Sommet des chefs d’Etat et de gouvernement de la Commission climat et du Fonds bleu du Bassin du Congo qui s’est tenu dimanche 29 avril dernier à Brazzaville.
Après avoir pris part à ces Assises de haut niveau, sanctionnées par une « Déclaration des chefs d’Etat et de gouvernement réunis à Brazzaville le 29 avril 2018 », S.M le Roi Mohammed VI a poursuivi sa visite de travail et d’amitié dans la capitale congolaise.
En effet, au lendemain du Sommet au cours duquel il a appelé dans un discours à « associer le nécessaire développement de notre continent à un éveil des consciences écologiques » et soutenu que « le Fonds bleu entraînera, nécessairement, une dynamique positive, porteuse de projets capables de soutenir les économies des Etas membres », le Souverain eu des entretiens bilatéraux avec le chef de l’Etat congolais, Denis Sassous Nguesso.
Par la suite, le Souverain a présidé avec son homologue congolais la cérémonie de signature de conventions entre le Royaume du Maroc et la République du Congo touchant à divers domaines de la coopération bilatérale.
Le premier de ces accords, qui visent à renforcer la coopération bilatérale dans les domaines concernés en donnant une nouvelle impulsion à la coopération entre Rabat te  Brazzaville, porte sur la promotion et la  protection réciproques des investissements. 
Il s’agit concrètement de renforcer la coopération en créant les conditions favorables à la réalisation des investissements par les investisseurs de l’un des parties sur le territoire de l’autre.
Les deux parties ont convenu dans un second accord d’établir les bases juridiques permettant d’éviter la double imposition et de prévenir l’évasion fiscale en matière d’impôts sur le revenu.
A noter que durant sa visite, Sa Majesté le Roi et le Président congolais ont procédé  au lancement des travaux de construction du point de débarquement aménagé au port de pêche de Yoro à Brazzaville, et ce dans le cadre du troisième accord signé entre les deux parties.
Notons que les deux parties ont aussi signé deux importants accords de coopération (le quatrième et  le cinquième) portant respectivement sur la coopération dans le domaine de la pêche maritime et de l’aquaculture marine et sur les domaines de l’agriculture et de l’élevage.
Soulignons que neuf autres accords ont été signés en cette même occasion. Notamment dans le domaine de l’enseignement primaire, secondaire et de l’alphabétisation;  de la logistique; du tourisme et de l’énergie.
En ce qui concerne l’énergie, signalons qu’un accord a lié le MASEN (Moroccan Agency for sustainable energy) au ministère congolais de tutelle pour le développement des énergies renouvelables dans ce pays d’Afrique centrale.
La coopération en matière de formation n’a pas été en reste puisque les deux parties ont opté pour un accord dans le domaine de la santé. 
En effet, selon les termes de l’accord, le ministère de la Santé du Royaume accompagnera celui de la Santé et de la Population du Congo en matière de formation continue des professionnels de ce secteur et de formation de base des paramédicaux.
Toujours en matière de santé publique, une convention a été signée entre l’hôpital Zayed et le Centre hospitalier universitaire de Brazzaville (CHU). « Elle porte sur le perfectionnement professionnel des personnels hospitaliers du CHU de Brazzaville, la contribution de l’hôpital Cheikh Zayed à l’amélioration de la priser en charge médico-chirurgicale des patients du principal établissement de la capitale congolaise », a noté la MAP.
S’agissant de la formation, signalons que les deux parties se sont également intéressées à  la coopération entre l’Office de la formation professionnelle et de la promotion du travail (OFPPT), l’Agence marocaine de coopération internationale et le ministère de l’Enseignement technique et professionnelle, da la Formation qualifiante et de l’Emploi de la République du Congo.
Cette convention porte notamment sur la réalisation d’une mission de diagnostic du dispositif de formation professionnelle du Congo, l’accueil en formation initiale de 20 stagiaires et apprenants du Congo par an, la formation du personnel administratif et l’encadrement technico-pédagogique, entre autres.
Signalons aussi qu’un accord portant sur la coopération scientifique et technique a été établi entre l’Office national des hydrocarbures et des mines (ONHYM) et le  Centre de recherches géologiques et minières (CRGM) du Congo.
Soulignons, par ailleurs,  que le communiqué conjoint maroco-congolais rendu public à l'issue de la visite de S.M le Roi à Brazzaville, a souligné le rôle clé que les secteurs privés des deux pays peuvent jouer dans la promotion du développement des relations bilatérales. 
A cet effet, les deux chefs d’Etat ont donné des directives pour que les opérateurs économiques des deux pays fédèrent leurs efforts en vue d’asseoir un partenariat gagnant-gagnant.


Le Congo salue le sérieux et la crédibilité de l’initiative marocaine d’autonomie


Dans le communiqué conjoint maroco-congolais rendu public à l'issue de la visite Royale à Brazzaville, le chef de l’Etat congolais Denis Sassou N’guesso a salué les efforts du Maroc en vue de parvenir à une solution politique négociée au différend régional sur le Sahara. 
Il a loué le sérieux et la crédibilité de l’initiative marocaine d’autonomie comme base de règlement à ce différend, en exprimant le soutien ferme de la République du Congo au rôle de l’Organisation des Nations unies comme cadre consensuel du processus devant mener à un règlement définitif de cette question.

Alain Bouithy
Jeudi 3 Mai 2018

Lu 767 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés