Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Premier League City au-dessus du lot




Manchester City, arrêté dans sa série victorieuse à Crystal Palace (0-0) dimanche, est reparti de l'avant en battant Watford 3-1 mardi, pour prendre 15 points d'avance en tête du Championnat d'Angleterre dont la 22e journée devait se clôturer hier par le choc Arsenal-Chelsea.
Repartir du bon pied en 2018, après un match nul forcément décevant à Crystal Palace (0-0): mission accomplie pour Manchester City, face à Watford (3-1). Cette vingtième victoire en vingt-deux matches de championnat confirme que City reste une impitoyable machine à gagner, même dans le ventre mou de sa saison. Et même sans son attaquant Gabriel Jesus, qu'une blessure au genou gauche pourrait tenir éloigné des terrains pour six à huit semaines. Son entraîneur Pep Guardiola a d'ailleurs tancé les responsables de la fédération anglaise pour la surcharge du calendrier chaque année à cette période: "Je sais qu'ici en Angleterre, +the show must go on+ ("le spectacle doit continuer", ndlr), mais ce n'est pas normal. Les grands patrons doivent y réfléchir. Nous allons tuer les joueurs. Les fédérations ne pensent pas aux joueurs mais elles devraient le faire. Ils jouent onze mois de suite. Elles doivent les protéger en pensant à la qualité et non pas à la quantité. Nous devons prendre soin des artistes".
Les Citizens ont ouvert le score dès la 38e seconde, le but le plus rapide de la saison en Premier League, grâce à leur homme en forme, Sterling, auteur de cinq buts en cinq matches. Un but contre son camp de Kabasele (13e) et un d'Agüero (63e) ont scellé le sort de la rencontre. Watford, une bonne équipe en début de saison mais qui vient de perdre sept de ses neuf derniers matches, a sauvé l'honneur par Gray (82e).
Avec 62 points marqués sur 66 possibles, Manchester City reste le leader le plus impressionnant des grands championnats européens, tant sur le plan comptable que sur celui du jeu.
L'erratique Manchester United (2e, 47 points) pourrait être de nouveau dépassé par Chelsea (3e, 45 points), qui devait se déplacer à Arsenal hier. Il s'agit de la première des trois confrontations en trois semaines entre les deux clubs, puisqu'ils s'affronteront également en demi-finale de Coupe de la Ligue.
La pression sera principalement sur les épaules des Gunners, sixièmes avec 38 pts, et qui ne sont même pas qualifiables pour l'Europa League à l'heure actuelle. Leurs deux dernières sorties à l'Emirates Stadium contre des équipes du Big Six ont été ratées (1-3 face à Manchester United, 3-3 face à Liverpool).
L'entraîneur Arsène Wenger devra être maître de ses émotions puisque la Football Association a ouvert un nouveau dossier à son endroit, mardi, suite à ses commentaires contre l'arbitre Mike Dean, après la rencontre face à West Bromwich Albion. Il risque une deuxième suspension de banc en moins d'un an.
Après une passe difficile à la fin de l'automne, Tottenham s'est en revanche parfaitement ressaisi, et vient de remporter sa quatrième victoire en cinq matches, à Swansea (0-2).
Contre la lanterne rouge, les Spurs ont rapidement ouvert le score sur une tête de Llorente (12e), dans des conditions de jeu à la limite du praticable en raison des fortes averses de pluie. La deuxième période a été accrochée, mais n'a pas permis à Swansea d'égaliser. Dele Alli a finalement plié la rencontre en toute fin de match (89e). Les Spurs repassent en cinquième position (40 pts).
Une victoire essentielle à seulement 48 heures du derby londonien contre West Ham, en application d'un calendrier hivernal plus inepte que jamais.
Dans un duel de relégables, West Ham a justement pris un peu d'air en s'imposant contre West Bromwich. Menés 1-0, les Londoniens ont remporté une victoire à l'arraché grâce à Carroll, auteur d'un doublé, dont le 2e but au bout des arrêts de jeu (90+4). Un succès qui fait remonter les "Hamers" de la 18e à la 16e place. West Bromwich reste de son côté 19e avec quatre points de retard sur l'équipe qui le précède, Stoke.

Jeudi 4 Janvier 2018

Lu 213 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif










Mots Croisés