Facebook
Rss
Twitter







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Participation du Maroc au Sommet des chefs d'Etat des pays du G5 Sahel

Saad Dine El Otmani : Le Maroc n ’est pas et n ’a jamais été spectateur des évènements qui surviennent au Sahel



Le 7ème Sommet des chefs d’Etat des pays membres du G5 Sahel (Mauritanie, Mali, Burkina Faso, Niger et Tchad) et leurs partenaires a ouvert ses travaux, lundi à N’Djamena, avec la participation du Maroc. Le Royaume participe à ce Sommet avec une délégation conduite parle chef du gouvernement, Saad Dine El Otmani. Ce Sommet de deux jours, axé notammentsur les questions de développement au service des peuples, fera le point sur l’évolution des actions du G5 Sahel. Le Tchad, qui assure la présidence tournante du G5 Sahel durant cette année, veut impulser, en concertation avec ses partenaires, une nouvelle dynamique en mettant le G5 Sahel au service du peuple. Le ministre tchadien de l’Economie, de la Planification du Développement et de la Coopération internationale, Issa Doubragne, a noté dans ce sens que «les priorités de cette présidence seront celles de la valorisation des acquis et du recentrage des enjeux liés au développement». Intervenant dans ce cadre, Saad Dine El Otmani a rappelé que le Maroc n’est pas et n’a jamais été spectateur des évènements quisurviennent au Sahel. "Comme vous, nous ne nous le permettons pas. Nous sommes solidaires de nos amis, les pays de la région, pour contrer cette menace qui nous touche directement", a-t-il affirmé. Pour le chef du gouvernement, la victoire durable sera sur le terrain du développement humain et la lutte contre le terrorisme se poursuivra sur les terrains politique, économique,social, intellectuel et humain, alors même que S.M le Roi Mohammed VI tient à ce que l’action solidaire du Maroc se prolonge au-delà de l’urgence. "Ce sont cette expérience et cette expertise que le Royaume se propose de partager avec ses pays frères du Sahel, par des actions concrètes", a-t-il dit. Selon Saad Dine El Otmani, ce Sommet intervient sept ans, jour pour jour, après la création du G5 Sahel qui n’a cessé de démontrer sa pertinence et a permis notamment d’incarner l’appropriation, en faisant des défis de chacun les défis de tous, et en organisant la riposte pour les contrer; de construire une cohérence stratégique autour d’objectifs opérationnels communs, et de réaliser des victoires tactiques importantes et de transcender ses propres limites géographiques, par des alliances et des synergies internationales nouvelles. Pour autant, "nous nous réunissons encore pour redire toute notre détermination à vaincre l’ennemi qui, regardons la réalité en face, n’est pas encore hors d’état de nuire", a souligné Saad Dine El Otmani, faisant observer que bien que 2020 ait connu moins d’attaques que 2019, elle a aussi connu quelques-unes des pires attaques jamais enregistrées. Dans certains pays, le nombre des victimes a été multiplié par 5, alors que plus de 3,5 millions de personnes sont aujourd’hui réfugiées et déplacées internes et l’"Etat islamique", qui est moribond ailleurs, continue de sévir au Sahel, où 41% des attaques entre 2019 et 2020 lui sont imputables, a ajouté Saad Dine El Otmani, soulignant qu’au moment où le G5 réussit à étrangler la franchise terroriste dans son espace d’intervention, les groupes armés cherchent à s’implanter dans des zones jusque-là épargnées et avancent jusqu’au Golfe de Guinée. Pour le chef du gouvernement, la frontière entre terrorisme, séparatisme et criminalité transnationales organisées se fait encore plus ténue, les interconnexions sont lucratives, et donc grandissantes et le butin se chiffre en centaines de millions de dollars.

Libé
Mardi 16 Février 2021

Lu 347 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 16 Juin 2021 - 22:46 Le gazoduc maroco-nigérian sur la bonne voie




Flux RSS