LibéSPort




Zoom





Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

On a retrouvé Kylian Mbappé

Dimanche 16 Avril 2023

On a retrouvé Kylian Mbappé
Buteur, passeur, libérateur, Kylian Mbappé a retrouvé ses instincts au meilleur moment pour offrir au Paris Saint-Germain une large victoire et probablement le titre de champion de France dans le match au sommet contre Lens (3-1), samedi.

Le réveil. Après trois semaines bien ternes, le joyau national a brillé à nouveau de tout son éclat dans le choc au sommet de la 31e journée de Ligue 1, et offert à son équipe neuf points d'avance sur son dauphin.

Après avoir ouvert le score (31), il a offert le but du 3-0 à Lionel Messi, d'une subtile talonnade (40).
Sur les deux actions, "Kyk's" a réussi les gestes qu'il semblait avoir égarés depuis trois matches, tous maillots confondus.

Le premier but est né d'un double un-deux avec Nuno Mendes puis Vitinha - auteur du but du 2-0 d'une frappe lointaine - avant que Mbappé ne s'enroule comme un serpent pour faire glisser Kevin Danso sur son dos et frapper.
Sur le troisième, Mbappé a joué cette fois le rôle d'appui dans le une-deux et a lancé Messi vers le but d'une délicieuse talonnade.

Le Parc des Princes pouvait acclamer son idole, un tout petit peu égarée depuis son percutant doublé contre les Pays-Bas avec l'équipe de France (4-0), le soir où il étrennait ses galons de capitaine.

Depuis ce 23 mars, le champion du monde 2018 avait un peu disparu des radars. Transparent en Irlande avec les Bleus, malgré la victoire 1-0, il n'a rien réussi lors de la défaite contre Lyon au Parc (1-0), et pas grand chose de mieux à Nice, où le PSG s'est imposé (2-0).
Fatigué, ménagé en semaine à l'entraînement, Mbappé n'avait plus traversé trois matches sans marquer depuis novembre 2021.

La rêve évanoui de Ligue des champions a pu peser aussi sur le moral d'un joueur tellement avide de titres. D'ailleurs contre le Bayern Munich il n'avait brillé ni à l'aller, ni au retour (1-0/2-0), en 1/8 de finale.
La Coupe du monde, qu'il a laissé échapper d'un cheveu malgré son triplé en finale, lui a également bouffé beaucoup d'influx.

Pendant cette courte période de disette, Mbappé, souvent adroit dans sa communication, est inhabituellement allé à la faute en critiquant publiquement son club pour l'avoir trop mis en avant, sans le consulter, dans le film promotionnel pour la campagne de réabonnement.
Sa mère et conseillère, Fayza Lamari, a expliqué un peu l'épisode samedi dans l'émission "Sport etc." sur Public Sénat.

"Il était en colère", a-t-elle raconté. "Il m'a appelée (...). Quand il décide de passer à l'action sur les réseaux sociaux, il prend quand même le temps d'appeler deux ou trois personnes".
Elle dit l'avoir mis en garde: "Ce n'est pas le moment de réagir. Laisse couler" (...) Ce à quoi il m'a répondu : +Non, non je ne veux pas attendre. Je connais les conséquences et je vais les assumer+".

"C'était à chaud, avec son coeur, parce qu'il est entier. Il a juste répondu comme un enfant qui est né avec les réseaux sociaux", a conclu la mère.

Il a surtout répondu sur le terrain samedi. Dès la 11e minute, sur sa première prise de vitesse, il a transpercé le flanc droit de la défense sang et or pour centrer vers Messi, finalement contré.
Le Bondynois aurait pu aussi marquer d'une frappe de loin, mais Brice Samba l'a détournée (36).

Ce but suffit pour reprendre seul la tête du classement des buteurs de L1 avec 20 buts, une longueur devant Jonathan David, qui devait jouer  avec Lille contre Montpellier, et Alexandre Lacazette, buteur à Toulouse (2-1 pour Lyon).

Le titre de champion bien avancé, il reste à Mbappé à courir après son dernier objectif de la saison, coiffer pour la cinquième fois d'affilée la couronne de meilleur canonnier de France et rejoindre Jean-Pierre Papin, qui avait réalisé cette prouesse de 1988 à 1992.

Il est aussi devenu le meilleur buteur du PSG en L1 avec 139 buts, devant Edinson Cavani (138). Mbappé a remis les pendules à l'heure.

Libé

Lu 462 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dossiers du weekend | Actualité | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | USFP | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020 | Videos USFP | Economie_Zoom | Economie_Automobile | TVLibe