Facebook
Rss
Twitter









Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Omar Zniber: Les allégations mensongères de l'Algérie, une tentative désespérée pour contrer la dynamique internationale d'appui à notre intégrité territoriale



Ambassadeur du Royaume à Genève



Déstabilisé par les succès diplomatiques du Maroc sur la scène internationale, un groupuscule de pays hostiles s'est livré, comme à l'accoutumée, à l'instigation de l'Algérie, à des allégations mensongères, lors de la 46ème session du Conseil des droits de l'Homme, dans une tentative désespérée de camoufler leur désarroi et contrer vainement la dynamique internationale d'appui à l'intégrité territoriale du Maroc, a souligné mardi l'ambassadeur du Royaume à Genève, Omar Zniber. "Ce n’est rien de plus qu’une vaine tentative visant à cibler la dynamique positive que connaît la question du Sahara marocain à la suite de l'élan international soutenant formellement et officiellement l’intégrité territoriale du Royaume du Maroc et reconnaissant, conformément aux résolutions du Conseil de sécurité, l'initiative d’autonomie comme une solution crédible et sérieuse" à ce différend régional, a souligné Omar Zniber qui s'exprimait dans le cadre de la 46ème session du CDH. L'ambassadeur a mis à nu, dans ce sens, les allégations du groupuscule hostile sur la situation dans les provinces du Sud, mettant en exergue le climat de quiétude et de stabilité politique régnant dans ces régions du Maroc, "une situation renforcée par une société civile engagée et des élections transparentes", a-t-il relevé. Les populations des provinces sahariennes sont représentées par des élus en tant que leur porte-voix légitime dans le processus politique des tables rondes et également dans le Comité des 24 de l'ONU (C24), a-t-il poursuivi, notant que le Polisario, en tant que groupe séparatiste, ne peut en aucun cas être considéré comme un représentant des populations du Sahara marocain. L'ambassadeur est revenu par ailleurs sur l'intervention du Maroc pour libérer le point de passage d'El Guerguarat, rappelant que les milices des séparatistes avaient bloqué la route aux frontières entre le Royaume et la Mauritanie, en violation du droit international, et malgré les multiples appels du Secrétaire général de l'ONU les sommant de quitter la zone tampon. Le Maroc est intervenu pour rétablir la situation en libérant cette voie vitale sous la supervision de la MINURSO, sans faire de victimes, a-t-il expliqué. "Depuis lors, les milices séparatistes soutenues par les médias officiels algériens revendiquent des victoires imaginaires, en recourant à des vidéos montées de toutes pièces et provenant de divers terrains de guerre loin de nos provinces du Sud", a souligné l'ambassadeur. Diffuser de fausses informations par la propagande démontre non seulement un manque de respect envers la communauté internationale, mais en même temps vise à saper les efforts pacifiques et sereins que déploie le Maroc pour mettre fin à ce différend artificiel, a affirmé Omar Zniber, mettant en avant le large soutien international aux efforts du Royaume et à l'initiative d'autonomie. "Par ces actions, le mouvement séparatiste et ses mentors apportent une preuve claire de leur attitude belliqueuse", a indiqué l'ambassadeur, rappelant que le Maroc a réitéré son attachement au plein respect de ses engagements internationaux. Il a fait remarquer, à cet égard, que plusieurs pays à travers le monde ont exprimé dans des déclarations officielles leur appui à l'action du Maroc pour la restauration de la libre circulation civile et commerciale à El Guerguarat, contrairement à l'Algérie qui a soutenu ce blocage. D'autre part, l'ambassadeur a mis en exergue l'essor extraordinaire que connaissent les provinces du Sud sur tous les plans, économique, social et culturel, ainsi que les progrès réalisés dans cette partie du Royaume, en matière de mise en place d'infrastructures de rang mondial, dont des universités, des hôpitaux, des autoroutes, des aéroports internationaux et des centrales d'énergie renouvelable, entre autres. Le développement économique de cette région profite non seulement à la population locale, mais constitue également une opportunité pour instaurer un hub de connectivité au niveau continental, a-t-il dit. Dans le domaine de la gestion de la situation liée à la pandémie du nouveau coronavirus, il a indiqué que le Maroc a prouvé sa solidarité en ces temps difficiles avec des dizaines de pays, notamment avec les pays frères africains. De plus, et contrairement aux mensonges de l'Algérie et des séparatistes, et de la propagande du groupuscule hostile isolé, tous les Marocains, y compris ceux des provinces du Sud, ont bénéficié de forts appuis à travers la campagne de vaccination anti-Covid, classant actuellement le Maroc parmi les pays qui ont déjà enregistré des records exceptionnels au niveau international. Il a tenu à réaffirmer l'engagement du Maroc, à l'instar de la grande majorité des délégations présentes, à maintenir un environnement constructif au sein de ce Conseil, qui n'est pas le lieu approprié pour afficher les divergences et les hostilités sur des questions politiques en dehors du mandat du Conseil.

Libé
Jeudi 4 Mars 2021

Lu 124 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.