Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

ONCA, FOLEA et AGROPOL s’engagent à développer la filière des cultures oléagineuses




ONCA, FOLEA et AGROPOL s’engagent à développer la filière des cultures oléagineuses
Une convention-cadre sur la promotion de la filière des cultures oléagineuses a été signée, lundi à Meknès, entre l’Office national du conseil agricole (ONCA), la Fédération interprofessionnelle des oléagineux (FOLEA) et l’Association interprofessionnelle française pour le développement à l’international des oléo-protéagineuses (AGROPOL).
L’objet de la convention-cadre, qui a été signée à la veille de la 13ème édition du Salon international de l’agriculture au Maroc (SIAM), est de définir les axes de collaboration et les engagements de chaque partie afin de contribuer à la réalisation des objectifs du contrat-programme relatif au développement et à la relance de la filière des cultures oléagineuses, signé en 2013 entre le gouvernement et la FOLEA, indique un communiqué de l’ONCA.
Les objectifs visés à travers la mise en œuvre de cette convention-cadre s’articulent autour du développement des capacités technique et organisationnelle et de gestion des professionnels et des conseillers agricoles, ainsi que la formation et la sensibilisation des producteurs sur les bonnes pratiques agricoles, relève l’ONCA.
Il s’agit également d’améliorer l’accès à la connaissance et au savoir-faire à travers la production d’une base de connaissances et sa diffusion par des canaux de conseil agricole novateurs, outre l’élaboration de référentiels techniques et des supports audiovisuels pour appuyer les actions de conseil agricole, précise la même source.
La mise en œuvre de cette convention-cadre sera concrétisée par des plans d’action annuels dont les modalités de réalisation seront définies par des conventions spécifiques entre les parties.
L’Office national du conseil agricole, créé en vertu de la loi 58-12 promulguée par le Dahir N°1.12.67 du 4 Rabii I 1434 (16 janvier 2013), est l’organisme chargé d’appliquer la politique du gouvernement en matière de conseil agricole. Il est placé sous la tutelle du ministère de l’Agriculture, de la Pêche maritime, du Développement rural et des Eaux et Forêts, en tant qu’établissement public doté d’une personnalité morale et d’une autonomie financière.

Mercredi 25 Avril 2018

Lu 390 fois

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés