Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Nouveau programme de coopération entre l’UE et le Maroc

Le président de la Chambre des représentants s’entretient avec la Secrétaire générale adjointe du Conseil de l’Europe




Le président de la Chambre des représentants, Habib El Malki, a reçu, mercredi au siège du Parlement à Rabat, Gabriella Battaini-Dragoni, Secrétaire générale adjointe du Conseil de l’Europe.
Au cours de cette rencontre, Gabriella Battaini-Dragoni a indiqué que sa visite s’inscrit dans le cadre de la présentation du nouveau programme de coopération entre l’UE et le Maroc pour la période 2018-2021.
Elle s’est félicitée du bilan de la coopération entre les deux parties, rappelant que le partenariat entre le Maroc et le Conseil de l’Europe repose sur les valeurs de la démocratie, des droits de l’Homme, de la paix et de la stabilité, ajoutant par là même, que ce partenariat est bénéfique et permet d’échanger les expériences et les compétences.
Gabriella Battaini-Dragoni a, par ailleurs, évoqué les profondes réformes entreprises par le Royaume, faisant part de la volonté de profiter de l’expérience marocaine en matière de lutte contre l’extrémisme. Elle a souligné, à ce propos, qu’il s’agit d’une expérience qui a débouché sur d’importants résultats, saluant le rôle joué par  S.M le Roi en sa qualité d’Amir Al Mouminine dans la consolidation d’un islam modéré.
Au niveau législatif, elle a loué la contribution du Parlement marocain à la réussite du partenariat entre le Royaume et le Conseil de l’Europe. Elle a tenu à rappeler dans ce cadre que le Parlement marocain est le premier du genre en dehors de l’Europe à bénéficier du statut de partenaire pour la démocratie auprès de l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe. Elle a salué, à cet effet, l’adoption par le Parlement marocain d’importants textes législatifs entrant dans le cadre de la consolidation de la démocratie, de la séparation des pouvoirs, de la protection des droits de l’enfant et de la liberté de la presse, entre autres.
Pour sa part, Habib El Malki a affirmé que le Maroc et l’Europe entretiennent des relations stratégiques, notant que «le Statut avancé et celui de «Partenaire pour la démocratie » témoignent de cela.  
Le président de la Chambre des représentants a ajouté que le Maroc connaît un développement dans tous les domaines  et considère que son partenariat avec l’Europe constitue un levier en vue de réaliser davantage de réformes et de développement. Il n’a pas, non plus, manqué de mettre en relief l’importance des réformes entreprises par le Royaume au cours de ces dernières années, citant en particulier la consolidation de l’indépendance de la justice, la gestion du dossier de l’immigration conformément à une approche respectant les droits de l’Homme, ainsi que la protection des droits des enfants.
Habib El Malki a saisi cette entrevue pour évoquer l’importance de la résolution du phénomène de l’immigration tout en respectant les droits de l’Homme. Il a signalé, à cet effet, les efforts consentis par le Royaume en ce qui concerne la régularisation de la situation des immigrés irréguliers, de même qu’il a fait part de la prédisposition du Maroc à partager son expérience dans ce domaine avec ses partenaires européens, rappelant à ce propos que le Maroc a été choisi par l’ONU pour abriter, avant la fin de l’année en cours, le Congrès international de l’immigration.
Le Conseil de l’Europe, rappelle-t-on, est une organisation intergouvernementale instituée le 5 mai 1949 par le Traité de Londres.
Composé de 47 Etats membres, dont les 28 membres de l'Union européenne, le Conseil de l’Europe est la principale organisation de défense des droits de l'Homme du continent.
Le Parlement marocain a été, en 2011, le premier Parlement d’un Etat non membre de l’UE à obtenir le statut de «Partenaire pour la démocratie» auprès de l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe, rappelle-t-on.
Ce statut lui a permis de constituer une délégation parlementaire permanente de douze membres qui participent pleinement aux sessions ordinaires de l’Assemblée et aux travaux de ses commissions.

H.T
Vendredi 13 Avril 2018

Lu 701 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif










Mots Croisés