Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Neymar attendu au Brésil pour son opération : Objectif Mondial-2018




Le Brésil attend Neymar: à un peu plus de 100 jours de la Coupe du monde en Russie, le crack du Paris SG rentre au pays du football roi se faire opérer d'une fissure osseuse au pied droit par le médecin de la Seleçao. Objectif Mondial-2018 !
L'opération va se dérouler à l'hôpital Mater Dei de Belo Horizonte (sud-est), ont indiqué plusieurs médias locaux.
Pour l'heure, les informations diverses circulent. "Ney", désigné comme l'héritier de Pelé, a-t-il déjà décollé ? Est-il déjà dans les airs ? Va-t-il passer par Rio ou atterrir à Belo Horizonte ?
Des sources aéroportuaires interrogées en milieu de matinée n'avaient aucune information sur un départ de Neymar jeudi matin à Paris.
La mégastar a juste posté sur Instagram une formule popularisée par l'ex-basketteur Michael Jordan: "Les obstacles ne doivent pas t'arrêter. Si tu rencontres un mur, n'abandonne pas. Trouve un moyen de l'escalader". La formule est accompagnée d'une photo de lui, prostré de douleurs, prise le soir de sa blessure, dimanche lors du clasico français remporté par le PSG face à Marseille (3-0) en championnat.
Pour la petite histoire, sans lui, les Parisiens ont à nouveau battu Marseille, sur le même score, cette fois en quarts de finale de Coupe de France mercredi soir.
Mais le match que les Parisiens attendent fébrilement sera d'une toute autre opposition: mardi prochain, le Real Madrid de Cristiano Ronaldo, victorieux 3-1 à l'aller, débarque au Parc des Princes pour le choc des 8es de finale retour de la Ligue des champions. Sans "Ney", acheté 222 M EUR cet été, précisément en vue de ce type de match...
Retour sur un drôle de feuilleton. Le PSG a seulement annoncé le verdict médical mercredi, alors que le père de la vedette brésilienne avait déjà confirmé une absence "d'au moins six semaines" dès mardi soir.
Selon le club parisien, "Ney" sera opéré "en fin de semaine" par Rodrigo Lasmar, médecin de la Seleçao, qui a interrompu un séminaire de la Fifa à Sotchi (Russie) pour se rendre à Paris, examiner le joueur et repartir avec lui au Brésil.
Connu pour avoir soigné le genou de l'ancienne gloire de la Seleçao, Ronaldo, le professeur Gérard Saillant, sommité médicale française, sera également du voyage pour représenter le PSG.
Le Dr Lasmar, 46 ans, a un lien particulier avec la Seleçao. Avant même de devenir médecin, il a eu un contact privilégié avec l'équipe du Brésil lors de la Coupe du monde de 1986, alors qu'il était encore adolescent. Car il n'est autre que le fils de Neylor Lasmar, médecin de la Seleçao pendant les années 80. Années au cours desquelles il avait accompagné son père et suivi son travail au quotidien.
Son premier Mondial en tant que chirurgien orthopédiste, en 2002, sous les ordres du docteur Runco, avait été couronné de succès: en Corée du Sud et au Japon, le Brésil a remporté son cinquième titre, le dernier en date.
Lasmar Jr garde un souvenir bien plus amer du dernier Mondial, disputé à domicile, avec la débâcle 7-1 face aux mêmes Allemands en demi-finale.
Lors du match précédent, c'est lui qui avait annoncé le forfait de Neymar pour ce match, après sa blessure au dos lors du quart de finale contre la Colombie.
La décision d'opérer a été prise "à l'issue du protocole initialement prévu de trois jours de soins" et du bilan "effectué (mercredi) en commun par le staff médical du PSG et celui de la sélection brésilienne", a indiqué le club parisien dans son communiqué.
Pour "Ney", qui veut avant tout briller au Mondial en Russie (14 juin-15 juillet), l'opération doit permettre un rétablissement plus sûr. Au pays du foot roi, on ne pense qu'à ça: gagner une sixième Coupe du monde, avec Neymar à la pointe de l'attaque.
"Hey Neymar, tout le Brésil espère que tu vas te remettre aussi vite que la dernière fois ! On a une Coupe du monde à gagner, alors rétablis toi vite !", peut-on lire sur le compte Twitter de Pelé, "O Rei" lui même, en anglais et en portugais.

Vendredi 2 Mars 2018

Lu 423 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés