Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

News




Evacuation

Les forces de l'ordre ont évacué mardi le campement de Grande-Synthe (Nord), près de Dunkerque, où vivent quelque 1.800 personnes, la sixième opération de ce type en cinq mois. Des centaines de policiers et gendarmes se sont déployés à partir de 07H30 sur le campement du Puythouck, un ensemble de lacs et de petits bois régulièrement occupé par les migrants, en grande majorité des Kurdes irakiens.
Le nouveau ministre de l'Intérieur, Christophe Castaner, qui a assuré dimanche vouloir "mettre fin" à la situation, est attendu sur place en fin d'après-midi.
"Plus de 1.800 personnes seront prises en charge et mises à l'abri dans des structures d'hébergement réparties dans l'ensemble de la région des Hauts-de-France et des régions périphériques", a annoncé la préfecture du Nord dans un communiqué.
L'opération vise notamment à "enrayer les trafics d'êtres humains dans ces campements où les filières de passeurs sont actives", ajoute-t-elle.

Famine

Jusqu'à quatorze millions de personnes pourraient être en situation de "pré-famine" dans les mois à venir au Yémen si la situation actuelle se maintient, a estimé le secrétaire général adjoint de l'ONU pour les Affaires humanitaires, Mark Lowcock.
"La situation humanitaire au Yémen est la pire au monde. 75% de la population, soit 22 millions de personnes, ont besoin d'une aide et de protection, dont 8,4 millions sont en situation d'insécurité alimentaire grave et dépendent d'un apport en nourriture urgent", a fait savoir M. Lowcock dans un document remis aux membres du Conseil de sécurité.
"Dans le pire cas, ce chiffre de 8,4 millions pourrait augmenter de 5,6 millions, mettant le nombre total de personnes au Yémen en conditions de pré-famine à 14 millions", a précisé le responsable onusien.
Il a souligné que la poursuite de dons est capitale pour le pays pour faire face à cette situation d’urgence.
Le Yémen connaît depuis 2015 une guerre opposant les rebelles Houthis, soutenus par l'Iran, à une coalition arabe sous commandement saoudien qui défend le gouvernement yéménite reconnu par la communauté internationale.

Mercredi 24 Octobre 2018

Lu 433 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif










Mots Croisés

Maroc Casablanca www.my-meteo.com