Libération



Facebook
Rss
Twitter






Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Ne dormez surtout pas avec un ventilateur




Ne dormez surtout pas avec un ventilateur
Les ventilateurs brassent les poussières et pollens en suspension dans l’air. Voilà pourquoi vous devez éviter d’en installer un dans votre chambre si vous souffrez d’allergies saisonnières. En cette semaine de canicule, les rayons “ventilateurs” des magasins d’électroménager ont tous été dévalisés et nous sommes nombreux à en avoir installé un dans notre chambre déjà surchauffée dans l’espoir de trouver le sommeil plus facilement.
Une solution “de bon sens” pour les spécialistes du sommeil de Sleep advisor, “surtout si vous dormez dans une pièce avec porte et fenêtre fermées en raison du bruit de la rue”.
Car le ventilateur va garder la chambre modérément plus froide et émettre une sorte de “bruit blanc” qui efface les bruits de fond et permet de s’endormir plus facilement.
Mais ces mêmes spécialistes déconseillent de dormir avec un ventilateur si l’on souffre d’allergies saisonnières car en faisant circuler l’air dans la pièce, les poussières et les pollens pénètrent dans vos sinus. “Si la sécheresse est particulièrement extrême, votre corps peut produire un excès de mucus pour tenter de compenser. Vous vous réveillez le matin avec le nez bouché et la migraine”.
Par ailleurs, le flux d’air régulier assèche les yeux et peut causer des irritations chez les personnes sujettes à la conjonctivite.
La solution ? S’il fait vraiment trop chaud dans votre chambre, les experts conseillent d’investir dans un ventilateur avec minuterie, “de sorte que vous pourrez l’utiliser pour vous endormir mais il se désactivera automatiquement au bout d’une heure ou deux pour éviter le brassage constant de l’air toute la nuit”.

Mercredi 3 Juillet 2019

Lu 1035 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.