Facebook
Rss
Twitter








Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Nasser Bourita : L'inauguration de consulats de pays africains au Sahara est le fruit de la vision éclairée de S.M le Roi


L'ouverture par plusieurs pays africains de représentations diplomatiques dans les provinces du Sud est le fruit de la vision éclairée de SM le Roi Mohammed VI, a affirmé le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, Nasser Bourita.

Cette stratégie africaine "bien étudiée" repose sur l’ouverture du Royaume à toutes les régions du continent et la volonté de faire des provinces du Sud un trait d’union entre le Maroc et sa profondeur africaine, a indiqué M. Bourita qui s’exprimait jeudi lors d’un point de presse conjoint avec son homologue du Malawi, Eisenhower Nduwa Mkaka, à l’issue de la cérémonie d’inauguration du consulat général de ce pays à Laâyoune.

Il a ajouté que cette nouvelle politique africaine du Royaume, dont les fondements ont été posés par le Souverain, a eu un impact "très positif" sur le développement du dossier de l’intégrité territoriale du Royaume.

Le ministre a relevé que le 1/3 des consulats ouverts jusqu’à présent à Laâyoune et à Dakhla appartient à des pays africains représentant toutes les régions du continent : l’Afrique occidentale, l’Afrique de l’Est et l’Afrique australe, précisant que plusieurs autres pays du continent ont exprimé leur volonté d’inaugurer prochainement des représentations dans les provinces du Sud du Royaume.

Il a rappelé dans ce cadre que cinq pays de la Communauté de développement d'Afrique australe (SADC) disposent désormais d’antennes diplomatiques au Sahara marocain: RDC, Zambie, Eswatini, Iles des Comores, en plus du Malawi.

M. Bourita a noté que l’ouverture d’un consulat du Malawi à Laâyoune s’inscrit dans le cadre de la nouvelle dynamique des relations bilatérales, après la décision de ce pays de retirer en 2017 sa reconnaissance de la pseudo "RASD", et de la volonté des deux Etats de développer davantage leur coopération.

Depuis cette date, a-t-il poursuivi, les relations entre les deux pays ont connu un développement soutenu dans les domaines politique, économique et du partage des expériences dans tous les secteurs, rappelant la décision du Maroc et du Malawi de réunir prochainement la commission mixte bilatérale et d’ouvrir des représentations à Rabat et à Lilongwe.

Le ministre a exprimé le souhait que l’ouverture du consulat du Malawi à Laâyoune puisse servir d’outil pour la consolidation des relations économiques et des échanges humains entre les deux pays et les deux peuples.


Libé
Vendredi 30 Juillet 2021

Lu 344 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 24 Septembre 2021 - 18:20 La réadmission a un coût

Vendredi 24 Septembre 2021 - 18:00 Main basse sur la mairie de Rabat

Actualité | Dossiers du weekend | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020



Flux RSS